Portail Ethnomusicologie

Forum créé le 25/3/2002 12:18 et administré par E. R.

Obtenez 1000 visiteurs rapidement !
Obtenez 1000 visiteurs rapidement !
Outils webmasters Compteur Chat Forum Sondage Découverte Référeur


M'inscrire M'inscrire Me connecter Me connecter Mot de passe oublié Mot de passe oublié Retour au forum Retour au forum



  Pages: 1
Poster un nouveau message Répondre au message
Auteur Message
   Trier par date décroissante
olivier
France
Posté le:
16/6/2007 18:10
Sujet du message:
Modalité arabe : help !
Répondre            
Email:
editionsmdb@free.fr
 
Bonjour,

quelqu'un pourrait-il me dire la spécificité du système modal turc par rapport au système modal arabe ?
Autrement dit : est-ce que je fais un contre-sens si je dis que le système modal arabe englobe les 22 pays du monde arabe, mais que chaque pays ou presque a développé un système modal qui lui est propre ? Et que parmis ces pays, la Turquie ou l'Iran ont développé une modalité particulièrement importante ?

Merci si vous avez une réponse, cette question est vraiment importante pour moi.

Olivier
 

E.R.
France
Posté le:
3/7/2007 15:51
Sujet du message:
RE: Modalité arabe : help !
Répondre            
Email:
edwin.roubanovitch@ethnomusicologie.net
Site Internet:
http://www.ethnomusicologie.net
Bonjour,
Votre question nécessiterait une réponse bien plus détaillée que celle que je vais vous faire.
Vous évoquez les musiques "savantes" et en aucun cas les musiques traditionnelles rurales de la zone moyen-orientale qui sortent parfois du cadre de la modalité classique.
La musique d'art ottomane se fonde, comme les musiques du monde arabe, sur le principe du maqâm. Il y a des différences entre l'interprétation qui est faite du maqâm en Turquie et ailleurs (et dans les rythmes, dans l'instrumentarium, dans la vie musicale), mais il n'y a à mon sens pas de différence fondamentale, au point que cette musique fut quasi interdite par le kémalisme dès les années 20, car jugée trop éloignée de ce qui devait constituer le fondement d'un esprit "turc".
Dire que chaque pays arabe a développé un système modal qui lui est propre est exagéré. Il y a des spécificités régionales, mais les fondements sont identiques.
Quant à l'Iran, on parlera là d'avâz et non plus de maqâm. L'Iran appartient au monde de la musique modale mais son système modal est complexe et elle a développé des genres différents.
Réponse très parcellaire… Désolé
Cordialement



----- Message d'origine -----
Bonjour,

quelqu'un pourrait-il me dire la spécificité du système modal turc par rapport au système modal arabe ?
Autrement dit : est-ce que je fais un contre-sens si je dis que le système modal arabe englobe les 22 pays du monde arabe, mais que chaque pays ou presque a développé un système modal qui lui est propre ? Et que parmis ces pays, la Turquie ou l'Iran ont développé une modalité particulièrement importante ?

Merci si vous avez une réponse, cette question est vraiment importante pour moi.

Olivier
 

E.R.
France
Posté le:
3/7/2007 18:31
Sujet du message:
RE: Modalité arabe : help !
Répondre            
Email:
edwin.roubanovitch@ethnomusicologie.net
Site Internet:
http://www.ethnomusicologie.net
Evoquer dans un même ouvrage l'ensemble des systèmes modaux et des échelles est très ambitieux… Il existe des ouvrages très complets sur les systèmes iraniens, indiens, etc.
Concentrez-vous peut-être sur certains aspects essentiels des modes moyen-orientaux, qui ne sont pas qu'une échelle. En vrac :
- parcours et enchaînement dans les séquences mélodiques fondés sur l'intervalle de quarte ("gushé" en Iran).
- Les notes importantes du mode : note de départ ou note témoin "shâhed" en Iran, qui n'est pas forcément le 1er degré de l'échelle, note d'arrêt, variable, etc.
- La notion d'improvisation
- Les ornementations
- La présence de micro-intervalles (3/4 de tons)
- L'expression et l'ethos propre à chaque mode
- En Iran, les concepts de dastgah, de radif, etc.

Vous avez de quoi remplir beaucoup de pages, mais vous pouvez ne suggérer que quelques concepts de base et opposer le mode oriental à l'occidental dans son acception actuelle (une échelle et un principe d'attraction/gravitation, du moins dans la musique tonale).

Pour répondre à votre dernière question, n'oubliez pas l'Inde. Et si vous ne vous intéressez qu'aux échelles, la plupart des musiques sont concernées, de l'Indonésie à la Chine pour ne rester qu'en Asie.

Cordialement
 

Olivier
France
Posté le:
5/7/2007 10:34
Sujet du message:
RE: Modalité arabe : help !
Répondre            
 
Effectivement traiter un tel sujet ne s'est pas fait sans mal, et j'y suis depuis des années. D'autant que le livre sera assorti d'un système de recherche par arborescence qui permettra d'identifier n'importe quel mode dans n'importe quel ton, d'un seul coup d'oeil. Il y aura un cd-rom, également.
J'ai bien traité les systèmes modaux d'Asie, d'Indonésie, et bien plus encore. Votre réponse concernant le Monde Arabe me fait penser que je n'ai pas fait fausse route de ce côté-là, puisque j'ai abordé tout ce que vous évoquez.

Ce livre devrait sortir l'an prochain chez Billaudot.

Merci beaucoup pour votre coup de main, j'essaierai de penser à signaler la sortie de ce livre sur ce forum.

Olivier


----- Message d'origine -----
Evoquer dans un même ouvrage l'ensemble des systèmes modaux et des échelles est très ambitieux… Il existe des ouvrages très complets sur les systèmes iraniens, indiens, etc.
Concentrez-vous peut-être sur certains aspects essentiels des modes moyen-orientaux, qui ne sont pas qu'une échelle. En vrac :
- parcours et enchaînement dans les séquences mélodiques fondés sur l'intervalle de quarte ("gushé" en Iran).
- Les notes importantes du mode : note de départ ou note témoin "shâhed" en Iran, qui n'est pas forcément le 1er degré de l'échelle, note d'arrêt, variable, etc.
- La notion d'improvisation
- Les ornementations
- La présence de micro-intervalles (3/4 de tons)
- L'expression et l'ethos propre à chaque mode
- En Iran, les concepts de dastgah, de radif, etc.

Vous avez de quoi remplir beaucoup de pages, mais vous pouvez ne suggérer que quelques concepts de base et opposer le mode oriental à l'occidental dans son acception actuelle (une échelle et un principe d'attraction/gravitation, du moins dans la musique tonale).

Pour répondre à votre dernière question, n'oubliez pas l'Inde. Et si vous ne vous intéressez qu'aux échelles, la plupart des musiques sont concernées, de l'Indonésie à la Chine pour ne rester qu'en Asie.

Cordialement

 

Séverine
France
Posté le:
16/7/2007 09:52
Sujet du message:
RE: Modalité arabe : help !
Répondre            
Email:
sevgabry@hotmail.com
 


Bonjour,
Je viens de lire avec intérêt votre échange. Concernant les modes au sein du monde arabe, vous intéressez-vous également aux musiques chrétiennes ? Les modes sont un réel problème dans ce domaine. Je travaille sur la musique des chrétiens d'Egypte, les Coptes, et je me pose énormément de questions concernant les modes en usage. Il apparaît en effet que, dans leur discours, les Coptes réfutent tout lien modal avec les maqams arabes. Pourtant, il est possible de constater, dans certains hymnes, la présence de modes bayati ou rast, pour ne citer qu'eux. Ces modes ont toutefois des noms en lien direct avec la religion copte et leur lien éventuel avec les musiques arabes n'est pas si simple que cela : un Copte m'avait par exemple affirmé que les musiques coptes étaient inspirées des modes égyptiens. Or pour lui, les modes égyptiens sont les modes hijaz, rast, bayati, etc. D'autres affirment que les modes coptes n'ont rien à voir avec ces modes arabes, et que les tons en usage sont propres au chrétiens d'Egypte. D'où la complexité d'analyse ! Envisagez-vous de parler des ces musiques dans votre encyclopédie ?

Séverine


----- Message d'origine -----
Effectivement traiter un tel sujet ne s'est pas fait sans mal, et j'y suis depuis des années. D'autant que le livre sera assorti d'un système de recherche par arborescence qui permettra d'identifier n'importe quel mode dans n'importe quel ton, d'un seul coup d'oeil. Il y aura un cd-rom, également.
J'ai bien traité les systèmes modaux d'Asie, d'Indonésie, et bien plus encore. Votre réponse concernant le Monde Arabe me fait penser que je n'ai pas fait fausse route de ce côté-là, puisque j'ai abordé tout ce que vous évoquez.

Ce livre devrait sortir l'an prochain chez Billaudot.

Merci beaucoup pour votre coup de main, j'essaierai de penser à signaler la sortie de ce livre sur ce forum.

Olivier


----- Message d'origine -----
Evoquer dans un même ouvrage l'ensemble des systèmes modaux et des échelles est très ambitieux… Il existe des ouvrages très complets sur les systèmes iraniens, indiens, etc.
Concentrez-vous peut-être sur certains aspects essentiels des modes moyen-orientaux, qui ne sont pas qu'une échelle. En vrac :
- parcours et enchaînement dans les séquences mélodiques fondés sur l'intervalle de quarte ("gushé" en Iran).
- Les notes importantes du mode : note de départ ou note témoin "shâhed" en Iran, qui n'est pas forcément le 1er degré de l'échelle, note d'arrêt, variable, etc.
- La notion d'improvisation
- Les ornementations
- La présence de micro-intervalles (3/4 de tons)
- L'expression et l'ethos propre à chaque mode
- En Iran, les concepts de dastgah, de radif, etc.

Vous avez de quoi remplir beaucoup de pages, mais vous pouvez ne suggérer que quelques concepts de base et opposer le mode oriental à l'occidental dans son acception actuelle (une échelle et un principe d'attraction/gravitation, du moins dans la musique tonale).

Pour répondre à votre dernière question, n'oubliez pas l'Inde. Et si vous ne vous intéressez qu'aux échelles, la plupart des musiques sont concernées, de l'Indonésie à la Chine pour ne rester qu'en Asie.

Cordialement


 

Poster un nouveau message Répondre au message
  Pages: 1

M'inscrire M'inscrire Me connecter Me connecter Mot de passe oublié Mot de passe oublié Retour au forum Retour au forum