Portail Ethnomusicologie

Forum créé le 25/3/2002 12:18 et administré par E. R.

Obtenez 1000 visiteurs rapidement !
Obtenez 1000 visiteurs rapidement !
Outils webmasters Compteur Chat Forum Sondage Découverte Référeur


M'inscrire M'inscrire Me connecter Me connecter Mot de passe oublié Mot de passe oublié Retour au forum Retour au forum



  Pages: 1
Poster un nouveau message Répondre au message
Auteur Message
   Trier par date décroissante
jaja
Posté le:
1/4/2010 20:47
Sujet du message:
le mvet (la soi-disant harpe cithare)
Répondre            
Email:
d.janny@hotmail.fr
 
bonjour,
je suis étudiant en éthnomusicologie. Je me suis arrêté sur le Mvet sur ce site. J'aimerai remettre en cause son titre de harpe-cithare car il est écrit qu'il ne possède pas de manche comme sur une cithare, et qu'il possède un chevalet comme la harpe. je suis bien d'accord sur le terme harpe, mais en ce qui concerne le terme cithare, le Mvet possède belle et bien une structure identique à celui de l'arc musical ou sont accrochés plusieurs résonateurs (calebasse),les cordes ne sont pas directement sur le résonateur, ou bien il faudrait que la structure soit le résonateur comme la cithare tubulaire. il serait mieux de ce fait de le qualifier de arc-harpe. Par ailleurs on sait que le Mvet et l'évolution de l'arc musical.
j'attend vos impressions avec impatience.
Musicalement,
janny
 

edrouba
Posté le:
4/4/2010 15:10
Sujet du message:
mvet
Répondre            
Email:
edwin.roubanovitch@ethnomusicologie.net
 
Le mvet, est-il écrit sur le site, ne possède pas de manche (comme le luth) mais un bâton sur lequel sont tendus les cordes. De ce fait, il se rattache organologiquement à la famille des cithares.

Devrait-on le considérer davantage comme un arc-harpe, comme vous le suggérez ? Pour ma part, dans la mesure où il possède plusieurs cordes, il ne peut plus s'apparenter aux arcs. Éventuellement à un pluriarc, bien que cet instrument soit encore différent.

Bien-sûr, le débat reste ouvert, et on voit ici que la classification S/H, bien que rigoureuse, peine à trouver une place sans faille à l'ensemble des instruments. De la même façon, le sitar indien qui est classé comme "luth", pourrait également l'être comme "cithare" dans la mesure où son manche, creux, peut s'apparenter à une unique caisse de résonance.
 

Livio
Posté le:
12/9/2012 13:52
Sujet du message:
Le cas mvet
Répondre            
Email:
contact@musee-musique.com
Site Internet:
http://www.musee-musique.com
Bonjour, le débat est en effet ouvert... (deux ans après...)

Il me semble qu'il existe bien des arcs avec plusieurs cordes que l'on peut aussi appeler "arc-harpes"(puisque les cordes sont parallèles à la structure, d'où le terme harpe) d'après la classification Hornbostel & Sachs (source Grove).
En ce qui concerne le mvet, la structure s'apparente plus à un bâton qu'à un arc, bien que certain modèles possèdent une structure plutôt incurvée mais non flexible (ce qui défini l'arc musical : support incurvé et flexible). Donc le mvet s'apparente plus dans un premier temps selon moi à une cithare-bâton (et non à une cithare tubulaire, le bâton n'étant pas utilisé comme résonateur). Mais n'oublions pas le coté harpe. Ici pour le mvet, un chevalet superpose les corde parallèlement à la structure. Mais est-ce suffisant pour le définir comme harpe, je ne pense pas puisque la harpe possède une définition qui ne se limite pas à cette seule caractéristique. Selon moi le mvet est une cithare bâton un peu spéciale. Mais après tout peu importe comment on le classe au final. L'organologie n'a pas que pour but de classer les instruments mais de comprendre leur histoire, leurs fonctionnements et leurs contextes de jeu. C'est pourquoi je pense qu'il est pertinent de faire le rapprochement avec l'arc musical pour en saisir l'évolution Very Happy
En ce qui concerne le pluriarc, quelques précisions peut-être : ce terme désigne un luth avec plusieurs manches, ou plus exactement plusieurs arcs rattachés à un seul résonateur.
Pour le sitar, il me semble qu'il ne peut se rattacher à une cithare, puisqu'on ne peut détacher le résonateur du manche sans détruire la structure d'attache des cordes (voir définition des cithares selon H&S)bien que le manche soit creux.

Livio
 

Poster un nouveau message Répondre au message
  Pages: 1

M'inscrire M'inscrire Me connecter Me connecter Mot de passe oublié Mot de passe oublié Retour au forum Retour au forum