Harcèlement Moral Stop


Signer le livre | Retour au site
Livre d'or créé le 23/3/2001 06:43 Administré par
854 messages dans ce livre. Pages: ... [3]-[4]-[5]-6-[7]-[8]-[9]

je viens de gagner en appel contre mon employeur,et il ne va pas en cassation;un bon dossier avec temoignages de collegues ayant quitté l'entreprise + des ecrits genre inspection du travail,medecin du travail,des e-mail tres eloquents des compte-rendus de reunion prouvant une surcharge de travail ou de taches ne relevant pas des fonctions,tout est à glaner...Preparer soigneusement son dossier est dejà le debut de la sortie du tunnel,ensuite ,voir un avocat avec tout cela ,car dans l'entreprise tout le monde à peur de perdre son job.Pendant la procedure judiciaire tres longue prevoir sa reconversion,ensuite attaquer au prud'homme.Plus il y aura de dossiers ,plus vite les pouvoirs publiques se rendront compte de l'etat du monde du travail.Il est temps que cela cesse ,que les harceleurs aillent pointer a l'assedic ,les entreprises deviendront prospere.....

- De magnier maryse le 26/1/2005. Pays: France   Région: picardie

Dès aujourd'hui,Tout employé devrait se munir d'un avocat non seulement pour la sécurité de son emploi mais tout aussi bien pour la sécurité de sa propre vie." De ne surtoutpas se fier à une soit disante déléguée du personnel, et encore moins aux syndicats, car ces personnes sont corrompues par le système employé de certaines sociétés ! "Il est ainsi recommander de se pourvoir utilement de son propre avocat, car lui-seul ne pourra que parler en votre nom." Quoique !!!

- De Scorpion le 26/1/2005. Pays: France  

"De plus, toute personne ayant été témoin de certains faits occasionnés à l'encontre d'un tiers et qui en serait donc qui plus est son propre collègue de travail et dont cette première personne ne désirerait de ne pas tout simplement témoigner de peur de perdre son travail devrait être poursuivi pour non assistance à personne en danger."

- De Scorpion le 26/1/2005. Pays: France  

Toute personne étant employé au sein d'une société dont celle-ci disposerait de ce moyen qu'en est la vidéosurveillance, se doit et ceci selon son propre et bon vouloir de solliciter auprès de la direction de cette même société qui l'emploie une simple copie de l'enregistrement de la vidéosurveillance. Tout cela en vue de détenir une simple preuve 'siné qua non'de certaines situations afin de remettre cette même copie auprès de la juridiction compétente ou par le simple biais de son avocat.

- De Scorpion le 26/1/2005. Pays: France  

"La justice n'appartient qu'à Dieu, il reste cependant à l'homme, La Vengeance, mais mieux vaut y réfléchir deux fois plutôt qu'une !"

- De Scorpion le 25/1/2005. Pays: France  

Un bon conseil à toute personne étant ou ayant été victime d'un harcèlement moral.... Ecrivez-le ! car l'écriture en serait bien plus qu'une très bonne thérapie ! Ecrivez ! pour ne pas l'oublier ! car comment oublier si les séquelles sont toujours plus que présentes en soi-même ! Ecrivez ! ne serait-ce que pour les autres !!!

- De Scorpion le 25/1/2005. Pays: France  

"Ces personnes sont très très dangereuses, car elles sont mauvaises dans leurs natures." "Pardonner à l'homme, mais jamais à un démon ! foi de Scorpion !"

- De Scorpion le 25/1/2005. Pays: France  

Dans les années 80, on disait d'un quelconque individu qu'il était un voyou lorsque celui-ci, dans la rue, venait à vôtre rencontre afin de vous chercher noise... Aujourd'hui, des collusions se forment au sein d'une même société afin de fomenter des situations pour compromettre l'avenir professionnel et ceci, tout en utilisant des incitations à la violence... Ce qu'il faudrait donc voir est qu'il n'y aurait aucune différence ! car ces mêmes voyous qui provoquent la violence, on les retrouve aujourd'hui au sein d'une même société en étant même un directeur ! C'est une "bande de voyous" qu'en seraient ces collusion !

- De Scorpion le 25/1/2005. Pays: France  

"On se doit d'assimiler toute forme de violence morale qu'en serait bien plus l'incitation à la violence qu'un dit harcèlement moral." "Car rien n'est plus dangereux que d'influer le comportement d'autrui, par des incitations à la violence."

- De Scorpion le 25/1/2005. Pays: France  

J'espère qu'un jour proche, nous n'aurons plus a subir les injustices dont nous employés subissont de part certains de nos employeurs

- De DUPONT le 12/1/2005. Pays: France   Région: seine et marne

De nouveaux Articles relatifs au Code du travail devraient être appliqués comme celui-ci: Toute personne impliqué de près comme de loin, de façon directe ou indirecte en ayant fomenté certaines situations avec toute forme de violence morale ou non et ceci en vue de causer le licenciement de leur propre collègue de travail.... Toute ces personnes devront avoir la photo ainsi que leur nom et prénoms affichés dans tous les ANPE de France et de navarre !! et ceci afin de prévenir les demandeurs d'emplois que sont les personnes des risques qu'ils peuvent encourrir !!

- De Scorpion le 10/1/2005. Pays: France  

De nouveaux Articles relatifs au Code du travail devraient être appliqués comme celui-ci: Toute personne impliqué de près comme de loin, de façon directe ou indirecte en ayant fomenté certaines situations avec toute forme de violence morale ou non et ceci en vue de causer le licenciement de leur propre collègue de travail.... Toute ces personnes devront avoir la photo ainsi que leur nom et prénoms affichés dans tous les ANPE de France et de navarre !! et ceci afin de prévenir les demandeurs d'emplois que sont les personnes des risques qu'ils peuvent encourrir !!

- De Scorpion le 10/1/2005. Pays: France  

bonsoir, c'est la premièr fois que je prend la déciion de me confier au sujet du harcèlement moral que mon petit ami me fais subir,à ses yeux je suis une bonne à rien qui ne sait pas ce qu'elle veut,(je sui quand meme propriétaire de 3 boutiques) qui a toujours besoin de ses conseils, je suis une éternelle indécise , une nana qui n' a que des amis bidons, bons à rien, je lui porte la poisse, je suis une idiote parceque je me vexe quand il me traite de bonne à rien, alrs que c' est moi qui l'entretien, c'est sans parler de sa manie de jeter les objets quand il est en colère ,par ex: il ya quelques jours après une dispute au supermarché , sur la route du retour, je conduisais d'énervementil m'a arraché mes lunettes de soleil, les as écrasés, e ensuite avec son pied il donnait des coups de pieds sur le volant tout en m'écrasant la main. Une fois il m' a avouer qu'il voulait se suicider et que c'était de ma faute parce que je l'empechait de faire ce qu'il voulait, il pars à peu près 4 mois par an à l'étranger pour se détendre seul, c'est une vraioe tyrannie je ne sais plus quoi faire , je devrais le quitter mais j'ai peur de me retrouver seule meme si le dicton dis vaut mieux etre seule que mal accompagner, mais il est le premier homme de ma vie , je suis perdue, si vous avez vécu une situation similaire et que vous avez réussi à surmonter votre peur guider moi, merci

- De bonheur le 10/1/2005. Pays: France   Région: poitou charentes

Aux bancs des accusés, j'accuse l'ANPE pour ne pas informer les personnes que sont les demandeurs d'emploi des dites "pratiques inhumaines" qu'utilisent un grand nombre de sociétés. Et pour cause, car l'ANPE ne serait pas l'ANPE si celle-ci ne disposerait pas des offres provenant de cess mêmes sociétés ! Une mise en accusation auprès de la cour européenne serait à envisager de façon très sérieuses dont les charges retenues en seraient les suivantes: - Désinformation des pratiques inhumaines - Non Assistance aux personnes mises en danger Je tiens pour responsable l'ANPE des risques que peuvent encourir un certain nombre de personnes que sont les demandeurs d'emploi, car ces mêmes risques détruisent des familles entières.

- De Scorpion le 10/1/2005. Pays: France  

"Le véritable danger pour l'emploi, ne vient pas de l'extérieur avec le soit disant chômage, il vient tout simplement de l'intérieur dans les simples relations (in)humaines".

- De Scorpion le 10/1/2005. Pays: France  

A ces "seigneurs-directeurs" d'hier et d'aujourd'hui qui veulent se prétendre bien plus directeur de leur propre magazin et qui tiennent Le Palais de Justice comme un lieu dedébauche avec tous ces avocats corrompus où la justice ici en France en ce dit pays des Droits de l'Homme en serait La plus grande des Prostituées !! A tous ces petits directeurs qu'il y a eu, qu'il y a et qu'il aura jusdqu'à la fin des temps, un jour dont celui-ci en sera Le Dernier,ils connaitront qui est Le Véritable DIrectEUr !!

- De Scorpion le 10/1/2005. Pays: France  

degoute de la fonction publique hospitaliere , ex aide Soignant hopital geronto psy j ai fini en burn out (depression severe ,Cancer + operation de la colonne vertebrale je suis detruit par tous ces gens qui nous represente merci au Ministre de la Sante pour nous autres les soignants de l ombre qui donnent leur vie aux Fantomes de la Vie appeles a mourir.Mercije suis condamne a Mourir.

- De fonceur le 8/1/2005. Pays: France   Région: RHONE

J'ai été harcélée pendant 2 ans, j'ai vecu des moments atroces. Aujourd'hui totalemnt "reconstruite", épanouie, heureuse, je veux dire à tous ceux qui vivent ce problème, cet enfer au travail : courage, on peut s'en sortir! Mon long témoignage est à votre disposition sur le site : www.rhmt.net, rubrique "salarié", témoignage n° 11 (télémarketing). Merci à HMS, à RHMT et à d'autres sites du même type d'exister et parler de ce problème. Bonne année à tous!

- De Stef le 31/12/2004. Pays: France   Région: IDF

Le harcèlement moral n'a pas lieu qu'au travail... Pouvez-vous témoigner sur le site si vous avez vécu des situations dans le domaine privé (voisins...) Merci

- De flo le 30/12/2004. Pays: France   Région: idf

Una Orribile distruzione di una donna: Egregi Signori, l'equilibrio del rapporto della civiltà con quella di altri paesi, non si può continuare a fare sostenere persino con l'occultamento delle torture psico/fisiche consumate persino ai danni di una donna (la mia persona), ridotta sempre più ammalata e disabile sul posto di lavoro. Se lo gradite prendete atto delle violenze che ancora subisco con le notevoli relative conseguenze visitando il mio sito internet: www.mobbing-sisu.it Vi prego di fare conoscere alla gente le mie indicibili sofferenze. Colgo l'occasione per salutarvi ed augurarvi Buone Feste e Felice Anno Nuovo. Giovanna

- De Giovanna Nigris le 21/12/2004. Pays: Italie   Région: Lombardia
  http://www.mobbing-sisu.it

ne croyez vous pas que le harceleur est un harcelé, mais qui se croit supérieeur aux autres.

- De baaaaa le 19/12/2004. Pays: France   Région: 56
  http://www.ui

Bravo pour votre Association et ce site, riche en enseignements !

- De RYCHTARIK le 13/12/2004. Pays: France   Région: Picardie

Bonjour, je viens ce soir de decouvrir votre site internet. Pour ma part, je travaille en agence de communication. Depuis plusieurs mois, j'ai ressenti de la part de la direction (il y eu un changement de direction) une volonté de vouloir me mettre a l'ecart tout en assurant de leur part, des propos a mon egard parfois limite et insultant verbalement, j'en ai a chaque fois tenu informé mes superieurs (mais ce sont mes superieurs). Effectuant des heures sup (non remunerées je precise) un soir je n'ai pu rester plus tard que mes horaires me sentant pas tres bien, j'en ai informé mon superieur hierachique qui s'en moquait. Ne pouvant rester (car sentant une baisse de tension venir) je suis donc apres effectué ce que l'on me demandait, partie. Le lendemain un mail m'etait pervenu, m'informant que mon geste etait inacceptable et avait perturbé le travail. Ce meme soir, j'etais convoqué officieusement aupres du DRH (aussi pdg) qui me proposa comme solution : un licenciement ! Je suis ressortie de cette reunion en pleurant apres l'avoir ecouté tenter me convaincre que c'etait pour mon bien. Le soit meme j'etais miné, me sentais pas bien du tout, le week end est passé et rien ne s'arrangeait. Le lundi j'ai du consulter mon medecin qui m'a mit en arret 1 semaine. A mon retour, le lundi suivant, j'ai decouvert quelqu'un d'autre a ma place et tout mes collegues me disaient "ah!! mais que fais tu la, on nous a dit que tu ne revenais plus". J'ai travaillé cette journée la, mais le soir vers 18h45 j'ai de nouveau ete convoqué chez le DRH qui m'a hurlé dessus, parlé comme de la m... et dit que si je ne signais pas ce licenciement, il allait me pourrir la vie et inventerait des fautes graves, que ce licenciement n'etait que partie remise. Il hurlait. Soit je signais ces documents (anti-daté de surcroit) soit il me pourrirai la vie. Encore fragile apres mon arret de travail de la semaine passée, cela n'a fait que s'ajouter a mon malaise. Vertiges, vomissements, tremblements, je suis repartie ce soir la dans un etat encore plus pitoyable qu'une semaine auparavant. De nouveau mon medecin m'a arreté (je precise chaque arret de travail, je les ai envoyé en AR) j'ai envoyé l'arret,mais cette fois-ci je n'ai recu de recepicé comme quoi ils avait ete le chercher. Chaque jours, des 10 ene d'appels de leur part avec leur proposition douteuses. Pour la 3eme semaine je suis en arret, allant un peu mieux mais jugé encore fragile par mon medecin. En ce jour je viens de recevoir un courier de mon entreprise disant qu'elle n'a de nouvelle de moi depuis ce fameux lundi, ce qui est faux, je les ai appelé et envoyé en AR mon arret (celui qu'ils n'ont pas ete chercher). J'ai prevenu deja l'inspection du travail des agissement de ma societé c dernieres semaine et vais tenté de les voir demain sans rdv. Je me sens perdue. Moi qui reprenais gout a la vie car ils m'avaient cassés, voici ce courrier qui arrive. Aidez moi svp, vos conseilles me seront precieux. J'ai toujours bie fait mon travail, je suis investi. Aujourd'hui g peur et ne sais meme pas si je vais etre payé ce mois ci et comment je vais me nourrir. Merci a tous.

- De Helene le 9/12/2004. Pays: France   Région: Paris

bonjour , je 28 ans et je travail dans une société de pap de luxe avenue montaigne a Paris je suis la 7 eme personnes de ma société a craqué a cause des agissement répetées de ma responsable de boutique en effet apres des debut idyllique je me suis vu porter le chapeau de la fauteuse de troubles, parcque je ne suis pas d accord avec ses régles et son management( pressions mensonges etc..;) . et pour cela je me vois discriminé par mes collégues de travail car ma responsable divise pour mieux rénier!!!!! un soir en rentrant a la maison j'en ai fait une crise de nerf et une phlébotomie pour en finir !!!! car je ne suppoté plus son injustice et son arrogance avoir envie de ce fiche en l air pour son travail!!!!!!!! quel connerie.. je suis actuellement déclaré en inaptitude total par la medecine du travail et attend mon licenciment mes conseils : 1 aider vous des syndicats et de l 'inspection du travail 1 bis allez porter plainte a la gendarmerie pour harcelement moral 2 faite reconnaitre votre maladie moral en maladie professionnelle auprés de la cpam 3 deposer votre droit d'alerte et de retrait 4 contacter l association harcelement stop !!! 5 allez aussi trouver de l'aide avec des livres sur le harcelement je ne me souviens pas trop des auteurs mais je crois que c'est un livre de Marie france hirigoyen qui ma ouvert les yeux ... aussi j ai trouver un bookin ecrie par un avocat sur le harcelement au vous trouverez tous les renseignements possible et inimaginable sur les démarches a suivre et les courriers administratifs ps: si vous etes encore en poste constitué votre dossier sans vous faire prendre lol(preuves courrier interne, avertissement etc ..) sachez aussi que malheureusement vos collégues de travail ils vont vous lachez un par un quand vous allez leurs demander des témoignages ! armés vous de patience ... bon courage a tous merci Christine

- De christine le 8/12/2004. Pays: France   Région: ile de france

bonjour , je 28 ans et je travail dans une société de pap de luxe avenue montaigne a Paris je suis la 7 eme personnes de ma société a craqué a cause des agissement répetées de ma responsable de boutique en effet apres des debut idyllique je me suis vu porter le chapeau de la fauteuse de troubles, parcque je ne suis pas d accord avec ses régles et son management( pressions mensonges etc..;) . et pour cela je me vois discriminé par mes collégues de travail car ma responsable divise pour mieux rénier!!!!! un soir en rentrant a la maison j'en ai fait une crise de nerf et une phlébotomie pour en finir !!!! car je ne suppoté plus son injustice et son arrogance avoir envie de ce fiche en l air pour son travail!!!!!!!! quel connerie.. je suis actuellement déclaré en inaptitude total par la medecine du travail et attend mon licenciment mes conseils : 1 aider vous des syndicats et de l 'inspection du travail 1 bis allez porter plainte a la gendarmerie pour harcelement moral 2 faite reconnaitre votre maladie moral en maladie professionnelle auprés de la cpam 3 deposer votre droit d'alerte et de retrait 4 contacter l association harcelement stop !!! 5 allez aussi trouver de l'aide avec des livres sur le harcelement je ne me souviens pas trop des auteurs mais je crois que c'est un livre de Marie france hirigoyen qui ma ouvert les yeux ... aussi j ai trouver un bookin ecrie par un avocat sur le harcelement au vous trouverez tous les renseignements possible et inimaginable sur les démarches a suivre et les courriers administratifs ps: si vous etes encore en poste constitué votre dossier sans vous faire prendre lol(preuves courrier interne, avertissement etc ..) sachez aussi que malheureusement vos collégues de travail ils vont vous lachez un par un quand vous allez leurs demander des témoignages ! armés vous de patience ... bon courage a tous merci Christelle

- De benson le 8/12/2004. Pays: France   Région: ile de france

Et le harcelement moral chez soi et les alentours vous en pensez quoi? Comment un mensonge sorti de la bouche d'une vipère peut il avoir de telles conséquences sur ma vie de tous les jours (en particulier ma vie privée)????

- De dagobert le 4/12/2004. Pays: France   Région: nancy

Je suis victime de harcèlement professionnel depuis bientôt 4 ans, après plusieurs mois je n'étais plus rien en moi, je n'existais plus je souffrais dans mon plexus de plus en plus j'avais très mal ici et là par la pression, le stress j'ai voulu mettre fin à mes jours, j'ai été sauvé de justesse et je ne me rappelle de rien pendant ces trois jours entre ma tentative de suicide et mon réveil. Ils ont continué et cet été en voulant reprendre mon travail c'est mon corps qui a lâché complètement cela s'appelle en terme médical une réaction émotionnelle ^professionnelle dû à la continuité de tout ce que j'ai dû subir de façon perverse, toujours le sourire pour tous ceux qui m'entouraient et moi je devais me taire, accepter que l'on déforme mon nom, que l'on me parle mal, et une hypocrysie grandissante et bien entretenue. J'ai demandé ma mutation j'ai repris mon travail après ces 3 derniers mois d'absence ou j'ai failli mourir en réanimation puique mon corps m'a laché cet été, j'ai d'abord eu un malaise, je ne cessais plus que de vivre jour après jour dans la peur la crainte que cela continue, se reproduise. Même si je me disais cela va allait cela va bien finir un jour, non cela ne finit pas. Des personnes aujourd'hui me sont venus en aide, j'ai porté plainte à la police car c'est notre droit et notre devoir. Mon employeur devrait me trouver une mutation dans le groupe mais pour le moment j'ai dû revenir au même poste ce qui n'est pas légal, je continue de me battre. Merci à L'association Harcèlement Moral Stop d'exister, j'espère que je vais partir de ce poste où j'ai tant donné d'heures de travail et de moi-même car 3

- De ROUGEOT le 4/12/2004. Pays: France   Région: HAUTS DE SEINE

Courage à tous les harcelés : depuis 3 ans,je vis une histoire rocanbolesque que je pourrais révéler dans les tous prochains jours : ayant obtenu la reconnaissance de maladie professionnelle pour un congé de maladie de 18 mois, mon administration qui m'a litéralement abandonné pendant tout ce temps, qui a tout fait pour s'autoprotéger est confrontée maintenant à un sérieux problème... Je ne manquerai d'apporter toutes ls précisions en temps utile. Je veux simplement redire ceci : courage et détermination finissent par payer. Loîc scoarnec m'a mis sur la voie. Merci !

- De LETISSIER le 3/12/2004. Pays: France   Région: Ouest

Bonjour à tous sur ce site. Je viens de decouvrir ce site et cela me touche enormement. Je suis arrivé ici toute à fait par hasard. Aujourdhui je viens de vivre une terrible journée (bien que en lisant vos temoignage je ne suis plus aussi sur de cela). Je viens d'etre informer qu'on m'accusé d'harcelement moral. Je suis directrice d'un magasin assez important et j'ai toujours essayé de créer une ambiance tres chaleureuse et open au travail. l'accusation à été porté par une personne du back office (délégué du personnel) qui vient de recevoir une lettre d'avertissement justifié pour un comportement strictement contre la politique de la maison. Cette personne m'a clairement indiqué que ce serait la guerre (chose que je ne souhaitait pas. En revanche je ne pouvait pas, vis à vis des autres membres de l'équipe ne pas sanctionner son erreur grave) Aujourdhui la responsable administratif RH à questionné toute l'équipe à ce sujet et je sais que tout le monde etait plus que surpris voir choqué par ces accusations. Pour essaier de comprendre ce que c'est vraiment le harcelement morale je me tourne vers vous, les personnes qui ont réellement subit ces pressions. Je ne sais plus comment faire pour garder intact un esprit d'équipe et une ambiance positive au sein de mon team. Je trouve maintenant les accusations qu'elle me porte doublement injuste, car non seulement, elle risque de briser ma carrière de par le faite de son role au sein du CE (et delegué) et maintenant vis a vis de personnes réellement atteinte par ce genre de comportement que j'abhorre.

- De anon le 1/12/2004. Pays: France   Région: paris

salut à tous. moi j'avait encore 20 ans lorsque je me suis soumis au harcèlement moral - janvier 2004 - (pressions organisés) je n'attendais pas plus que deux mois et j'ai arrêté le travail. je suis tout à fait d'accord avec notre ami qui a dit qu'on ne doit pas permettre à des camps de nous détruire et de nous démoraliser tout en nous convainquant que nous sommes incapables ou imcompétant. toutefois je souffre encore un peu, je trouve une difficulté de me familiariser avec mes collègues dans mon nouveau travail et j'ai besoin de reprendre la confiance en moi même et vis à vis des gens qu'ils m'ont rien fait. et je vais m'y arriver, ainsi que vous tous vous devez jamais perdre l'espoir!!!

- De miris le 30/11/2004. Pays: Maroc   Région: rabat

Stop au Harcèlement Moral, c'est un crime.

- De imane le 30/11/2004. Pays: Maroc   Région: rabat

David, et les autres, ce site possède un forum et vos témoignages sont tout aussi bouleversants, faites vous connaître!en plus vous obtiendrez forcément de l'aide! courage à chacun d'entre vous.. Margaret

- De margaret le 15/11/2004. Pays: France  

Bonsoir. Voilà L’hécatombe continue, cela devait arriver, une personne << Femme >> à mi-fin à ses jours, celle-ci avait pourtant laissé plusieurs courriers à ses collègues de travail ainsi cas sa plus haute hiérarchie, personne n’est intervenu. Nous sommes en colère et consterné par son décès. Voilà le résultat de toutes ces pratiques honteuses qui perdurent depuis plusieurs années certains services, nous les avons dénoncés. Toute ces affaires dramatiques ont été étouffées, et une DRH qui se donne bonne conscience. Ne vous laisser jamais influencé, dénoncé ces pratiques honteuses. Il est beau notre pays des droits de l’homme Courage tous,

- De David le 15/11/2004. Pays: France   Région: Paris

Aux termes de l’article 11 de la loi n° 83-634 du 11 juillet 1983, " la collectivité publique est tenue de protéger les fonctionnaires contre les menaces, violences, voies de fait, injures, diffamations ou outrages dont ils pourraient être victimes à l’occasion de leurs fonctions, et de réparer, le cas échéant, le préjudice qui en est résulté ". AGRESSEE SUR LE LIEU DE MON TRAVAIL PAR UNE FEMME D ELU, j'ai été attaquée par surprise, par cette femme, qui m'a cassé le nez fracture ouverte des os propre du nez, coup de genou dans le ventre,tirage de cheveux, cognée au mur à plusieures reprises,vetements déchirés, insultes ...COMPLICITE ET HARCELEMENTs verbaux PAR L ELU (menaces de claques et agression au téléphone) ET D UN REGISSEUR INTERMITTENT (menaces de cassage de gueule ...ET SES ACOLYTES prets a tout.en écrivant les larmes sortent toutes seules, et cela fait plusieurs mois que je suis en accident du travail je suis touchée de plus en plus profondément car j'attends, planquée chez moi, elle n'a été suspendue que trois jours,l'intitulé de la demande de l enquete administrative suite à l'altercation..(euphemisme)...elle travailla trois jours après pour se redorer le blason sur sa commune, se sont des fous, je ne peux pour l'instant, officialiser cette histoire que j'ai envie de dire au monde entier, tellement je suis révoltée des silences lourds d'humiliation, forte de ne vouloir faillir, je suis retournée travailler dans un autre service ou je fus harcelée par une copine de l'élu, j'ai craqué au bout de 17 jours (je prenais un stylo elle le voulait , une chaise elle la voulait,et après me regardait les jambes écartées sur sa chaise en me faisant une horrible grimace :"ben quoi, il y a quelque chose qui ne vas pas ? vien on vas s'expliqué et moi lui disant vec un sourir forcée mais non tout baigne, etc.. et depuis, je suis comme vous pouvez le ressentir dans un état de lourde et profonde tristesse intérieure Depuis + de 18 années,travailler et d'élever mes enfants. c'est pas fini salutations et courage aus autres aussi.

- De B.A.L le 6/11/2004. Pays: France   Région: idf sud

moi aussi je subie le harcèlement moral de mon mari qui ne comprend pas que là vie d'un couple est pas chez les autrents en permanence, je n'en peu plus.J'ai 41 ans j'ai deja perdu 12kl en 1 mois il ne me reste plus rien sur la peaux.Franchement sa fais male de ce trouvée devant quelqu'un d'aussi dure moralement.

- De AUBER le 30/10/2004. Pays: France   Région: REIMS

Salut j'ai 26 ans Je suis victime de harcelemnt et je souffre Alors que ma Soeure ainé m'aide à surmonté mon probleme qui est de ne pas accepté d'etre gay, ma plus jeune Soeur agé de 22 ans est Marié plutot de m'aidé, avec son Mari tout deux profite de ma faiblesse pour m'enfonçé en plus ils ne m'accepte pas comme je suis et m'abondonne petit à petit. Je suis très proche de ma Grande Soeur et son copain ils m'aident beaucoup, pour cela ma petite Soeur et son Mari son jalous à l'idée de me voir heureux avec EUX. Alors ils passent tous les moyens pour nous séparé.

- De Nico le 26/10/2004. Pays: Guadeloupe   Région: St Barthélemy

Bonjour, à tout le monde apparemment je vois que je ne suis pas la seule dans ce cas. En ce moment je subis également du harcèlement morale suite à des problèmes de santé. En effet, j'ai subi l'année dernière (pendant les fêtes de Noël)une opération sur mes ovaires, mes trompes, les chirurgiens ont pu révéler que j'avais un problème de stérélité mais que je pouvais avoir des enfants (avec difficulté), je suis sur taitement depuis 8 mois et on verra. Bref ma responsable s'oppose à mon état de santé étant donné que je prends des traitements (hormones), je peux tomber enceinte du jour au lendemain et elle m'a répondu : "je prie tous les soirs pour pas que vous tombiez enceinte","et que de toute façon le jour que vous aurez des enfants, ils vont mourrir dans votre ventre" Je suis sur le choc, démoralisée, ses paroles me trottent dans la tête jour et nuit, pourquoi est elle si méchante ? Depuis je suis en arrêt de maladie pour dépression, j'ai prévenu que je ne serai pas là pendant un certain temps et elle n'a trouvé qu'à me menacer au téléphone et me dire des saloperies (des menaces, des promesses) Je suis actuellement en inaptitude pour le reprise de mon travail en attendant de me faire licencier car surtout je ne dois pas démissionner pour ne pas perdre mes droits, heureusement que tout le monde est avec moi (police, syndicats, médecine du travail) Maintenant il faut que j'attende ce qu'elle a l'intention de faire car moi je n'en peux plus, mon moral est à zéro,si quelqu'un est dans mon cas, je voudrais s'il vous plait que vous m'aidez car sincérement je suis fatiguée moralement et psychologiquement de cette histoire, merci à tous et bon courage.

- De nina le 24/10/2004. Pays: France   Région: lille

Bonjour à tous! Voilà, je ne pensais pas un jour en arriver là mais oui je souffre moi aussi de harcèlement moral, enfin je commence à croire qu'il s'agit de cela. Je travaille depuis avril 2003 dans une société btp, pour 2 ans comme Assistante de direction en contrat de qualification avec une Responsable comme supérieur direct qui est l’assistante de direction direct avent le chef. Je suis harcelée par cette personne de manière intermittente. Ma souffrance est à son apogée, il me reste encore six mois les six derniers mois de mon contrat. Toutes les tâches les plus intéressantes ne me sont jamais chargé jusqu'à lors : je ne fais que répondre au téléphone (ma collègue espionnant tout de même mes propos étant dans le bureau juste à côté d’elle), faire des photocopies (les siennes en particulier et ceux qui suivent les attentions malveillante de ma supérieure) et effectuer le classement et l'archivage et quelques toute petites taches comme plier de la documentation, mettre des tampons sur des enveloppes, au début que je suis arrivé elle ne voulais ou disait ne rien avoir à me donner en faite elle na jamais réellement souhaiter me former, mes plutôt avoir un larbin ! Elle me demander d’allait voir mes collègue assistante produit qui eux n’avait rien à me confier, il m’arrivait de faire du ménage, ou de me promener dans la société, pour passer le temps, j’avais l’impression d’être le fantôme de la société, invisible au yeux de la direction. En entrant dans la société je ne m’attendais pas à autant de méprit, de méchanceté. Il m’est reproché des faits ou des actes qui ne sont pas les miens, le peu de travail que l'on me confiait n'était jamais suffisamment bien exécuté... Sachant qu'en étant en contrat de qualification, j'étais censée apprendre mon métier et que pendant cette période je dois acquérir d’avantage d’expérience, de méthode ! Je commence à me poser des questions quant à mon avenir et quant à mes choix d'orientation professionnelle. Cela en dit long sur son comportement. Elle me harcèle chroniquement en me reprochant soit de coûter trop cher à l'entreprise (un salaire de 4000 F pour moi et pas de charges patronales pour eux!) soit l’inverse, soit de mal faire mon travail, que je suis une incapable, que je suis mal organiser….. Elle aime aussi me démotiver en m'assurant que malgré mes diplômes passer et mon expérience que j’ai requise aux fils des stages et des contrats que j’ai effectuer quand j’étais étudiante, je suis une incapable...elle me reproche également par suggestion maladroite et vexante que pendant ma période d’essais de m’avoir garder par pitié car je ne faisait pas l’affaire ! Elle me reproche également d'avoir dû m'absenter pour passer des examens médicaux, car avant de signer mon contrat de travail, j’ai été sincère avec eux et je leurs ai stipuler qu’atteinte d’une SEP, cela se pouvait que parfois je sois absente plus souvent qu’un salarier en pleine santé!!!! Insultes polie d’une certaine manière, injures, humiliations quotidiennes, et répétées, plus ou moins public. Les autres salariés remarque le comportement infâme et menaces chaque jours en jours, on me répète qu’elle a une dent contre moi. Je n'ai Bref en attendant de trouver un autre emploi et plutôt que de connaître une période de chômage, je préfère rester dans cette société, pourtant de jours en jours je sais très bien que la limite commence à être atteint, je ne tiens plus. Au fond de moi la goutte d’eau va bientôt déborder du vase, car il y en a marre qu’elle soit toujours sur mon dos, quelle surveille le moindre de mes gestes, qu’elle ne me confie que se qu’elle ne peux vraiment pas faire, et surtout se qui l’embête. Se qui me fait le plus rire et le plus mal, ces que l’on m'avait assuré qu'il me garderait quand j’ai signer mon contrat un 5 avril 2003. Aujourd’hui, une décision contraire de la direction (soi-disant) l'empêchait de me garder, car ma chère supérieure parle toujours en nom du directeur, celui-ci étant très rarement à la société pour raison d’être sur chantier. A chaque visite de ma responsable de suivie scolaire, celle-ci repart gonfler à bloque contre moi, aucun moyen de justifier de ma bonne volonté, de mon envie d’avancer et de faire bien dans cette société, chaque mots sortent de la bouche de ma responsable n’est que mensonge à mon égard, ingratitude, remarque désobligeante, effractions à la loi de la société, car une fois tout au début de mon arrivé dans celle-ci, mon ordinateur et mon bureau furent fouiller de fon en comble pour essayer de trouver des choses qui pourrait jouer contre ma faveur. Il n’y avait rien, pourtant en allant sur ma boite mail, car chaque salarié de la société à une adresse mail est une boite de réceptions et d’envoi pour pouvoir communiquer avec les clients ou commerciaux voir l’extérieur à titre privé ou professionnel et dans celle-ci il y avait quelques messages personnelles, qui montrer bien qu’il était perso, puisqu’en objet été stipuler privé pour P------. Néanmoins ma supérieure les a ouverts et les a imprimé et a était dans état de mémoire et à imprimer ce que j’avais envoyé de mon poste toujours à titre privé. De la elle a construit un dossier contre moi et ma bien fait comprendre que maintenant j’étais au pied du mur et que si elle le voulait elle pouvait me rendre la vie impossible !!!!!!!! Je trouve cela honteux et dépriment sachant qu’il y a des petits jeune qui sont rentrée un an après moi dans al société, qui non rien d’autre à faire de leur journée que d’envoyé des mails à tous les salariés, d’allait sur Internet pour s’amuser et que moi pour quelques mails échangé aujourd’hui on me menace avec ceci……. Le monde du travail est impitoyable ! Je ne sais plus quoi faire, j'ai peur qu'en portant plainte j'ai encore plus d'ennuis. Pourtant moi contrairement aux autres, je subis seulement le harcèlement d'une personne, ma chef directe. Je n'ai jamais connu quelqu'un d'aussi méchante. Elle fait tout dans mon dos, essaye de me "casser" comme elle peut, elle m'insulte ouvertement, essaye de me mettre des bâtons dans les roues, aider moi svp, je vais finir par faire une bêtise…..

- De anne le 21/10/2004. Pays: France   Région: picardie

Bonjour, J'aurais du signer le livre il y a longtemps. Je ne vais qu'ajouter a ce que je viens de lire. J'ai 29 ans, j'ai eu a subir aussi un harcelement moral de la part du directeur medical de ma société de mars 2003 jusqu'a la fin de l'année environ. Je ne me suis pas laissée faire et ai réussi a négocier trrès correctement mon depart mais je me retrouve aujourd'hui en depression, terrorisée a l'idée de me remettre dans le bain. Cette histoire m'a fait perdre une bonne partie de ma confiance en moi, malgré mes capacités (que tt le monde reconnait) ma formation etc....C'est affreux. D'autre part je crois que je n'accpete pas du tout le fait d'avoir du perdre mon travail, malgré la compensation financiere ainsi qu'apres trois années d'un travail efficace, personne ne m'ai ouvertement soutenue moi alors que j'etais a l'origine d'une bonne partie de la reussite de la boite. Je vois quelqu'un mais c'est très dur. Heureusement que je suis bien entourée mais ca ne suffit pas. Que faire alors ? Je serais ravie de pouvoir discuter avec des personnes qui ont vécu la meme chose. N'hésitez pas a me contacter. Marie

- De Marie le 18/10/2004. Pays: France   Région: Paris

ben mon message symple pourquoi des amis qui ces cotoie depuis + - 3 ans en arrive ce jeter des salleter a la figure sans raisson aucunne je suis aller aider un amis pour remettre sont pc en ordre et pour me dire merci je suis fait traitter sur un mur de + - 20 carrer de surfface de pedalle sale tapette et autre truc du genre la dite perssonne sais tout a fait que je suis GAY et rien trouver de mieux que de ce servire de gamin de 14 a 17 ans pour propager une haine contres les GAY et les lesbienne chez lui sur sont de sont garage et j'ai montrer tout ca a ca tres chere maman qui foutu dehors et rebellotte le ou je suis aller pourecuperer diferent cd audio mp 3 et film sur suport cd rom (((mais par contres il ne dit pas a sa maman qui essaie de trouver des film____---XXXX par des gens ou jeune qui ont tout juste 14 ans 17 ans peux etre moin mais oui ces jeune gamin ont une ligne internet priver et tres chere papa et mamnan des ces jeune ou plus enfant de 14 ans a 17 ans non acomplis pour le plus par vont sur des sit sensible voire interdit ca ferat la deussiemme plaint a la gendarmerie contres cette perssonne que je faires pour harcellement morales et peux etre homophobie vu le caractere des mot et phrase ecrites sur les deux 10 metre carrer chacun que faut il faire contres ce genre de perssonne la ,,,,,??????????????????????????????????????

- De cedric evrdin le 15/10/2004. Pays: Belgique   Région: louvain la neuve

tout le monde se plein du harcellement moral dans les entreprises. tout le monde a raison. le probleme que je rencontre est d'un autre niveau ma fille est en CE1. jusqu'a aujourd'hui elle est une exelente eleve et a beaucoup de joie de vivre. depuis la rentree scolaire tout va mal. deux filles de sa classe la harcellent moralement. elles l'accusent de plein de betises (apres verification j'ai eu la preuve de leur mensonge)et la maitresse punie ma fille en ecoutant seulement les dires de ces deux pestes.aujourd'hui encore elles lui ont verse des saletees sur les cheveux criées dans les oreilles sans que la maitresse n'intervienne. depuis 3 semaines ma fille refais pipi au lit, pleure pour aller a l'ecole et a perdu son sourire. je suis allée voir la maitresse qui m'a assuree etre equitable et n'a pas voulu remetre en cause sa toute puissance. la maitresse a fini par dire que les familles de ces deux pestes pouvaient lui apporter plus que moi et donc elle leur accorde plus de credit. la psycologue scolaire ne veut pas entendre mon histoire. il parrait que j'invente.je n'ai malheureusement pas les moyens de voir un psychologue en ville. et je n'ai personne pour m'aider. ce soir ma fille ( 7 ans) m'a dit qu'elle ne voulait plus vivre. si vous pouviez m'aider merci d'avance.

- De veronique le 12/10/2004. Pays: France   Région: eure

bonjours a tous. voila plus de quatre ans que je travaille pour la meme societe.depuis trois ans la societe me donne de plus en plus de travail,qui n'a rien a voir avec mon contrat.les dirigeant en demande toujours plus;et ne sont jamais satisfait du résultat.les notes de service qui ne cesses de pleuvoir;les critiques dont j'ai eu ecco par mes collègues de travail de la direction sur mon incapacité ma fénniantise et leurs doutes lorsque je suis en maladie ou en accident.le mois dernier,la direction à juger de me supprimer le transpalette électriques en mentionnant que son utilisation et strictement réserver au personnel habilité. FAUX. je tiens à préciser que je décharge seul 9 camions porteurs par jour,6 jours sur 7 et que cet appareil me facilite la tache. A chaque fois que je vais travailler j'ai une BOULE à l'estomac.

- De le mestre yannick le 8/10/2004. Pays: France   Région: var

Je suis nouvelles et j'espère trouver de l'aide sur votre site car je n'en peu plus.

- De jessica le 7/10/2004. Pays: Belgique   Région: bastogne

Gwladys , tu as eu raison car moi j'ai voulu résister croyant que vraiment il ne m'aurait pas et bien à la fin j'ai perdu quand même mon boulot mais le pire c'est ma santé . et cela je peux te dire ça n'a pas de prix.

- De sophia le 5/10/2004. Pays: France   Région: SUD-EST

Bonjour à tous, Ce site me donne un petit espoir. J'ai démissionné hier suite à un harcèlement moral, mais aujourd'hui je souhaite réparation. Je ne sais pas comment on peut supporter un harcèlement moral plusieurs années. Au bout de cinq mois de contrat j'ai laissé tomber car de toute façon je n'avais pas d'avenir dans cette société et à 27 ans j'ai mieux à faire que de laisser des cons me détruire.

- De Gwladys le 5/10/2004. Pays: France   Région: PACA

Bonsoir, Voilà encore une victime, nous sommes intervenus pour soutenir un collègue qui était dans une très grande détresse morale. Notre collègue Paul veut en finir avec la vie. Nous l’avons dissuadé de ne pas commettre l’irréparable. ( les autorités ont été informées au plus haut niveau) Le collègue Paul, à été raccompagné à son domicile par collègue et un de ses proches. Le protagoniste a encore frappé, ( Bien entendu, il n’agit jamais seul, toujours par personnes interposées ) avec le groupuscule de perturbateur qui n'a que haine et mensonges en têtes, dévalorisé le travail des collègues et entraver les droits syndicaux, et nous faire passer pour de vilains petits canards perturbant le service. Voilà le résultat de toutes ces pratiques honteuses et répétés que nous avons dénoncé depuis plusieurs années. Nous nous heurtons une fois de plus à un grave danger. Courage à Mylène qui vient aussi de subir des humiliations et des pressions morales par ce mème petit personnage qui se fait passer pour le responsable du service. Pour le collègue Gilles, cette situation dure depuis 14 ans, un combat de tous les jours. Notre collègue Mylène a aussi des pulsions suicidaire, j'ai eu sa fille dernièrement au téléphone, il y a URGENCE. Courage à nos collègues Paul, Mylène, Gilles, et les autres. Merci pour les collègues pour l'intervention de l'association Denis

- De Denis le 2/10/2004. Pays: France   Région: paris

JE NE COMPRENDS PLUS CETTE SOCIETE D' AUJOURD'HUI.LE GOUT DU TRAVAIL DISPARAIT A GRANDS PAS!!! NOUS ALLONS DROIT DANS LE MUR. ARGENT! PROFIT! L'HOMME??????????

- De DOMINIQUE le 30/9/2004. Pays: France   Région: ILE DE FRANCE

Je travaille depuis 14 ans au sein d'une caisse de retraite, j'avais grand plaisir à y travailler,et j'ai eu une bonne évolution de carrière.Depuis 2 ans notre nouvelle direction a tout remanier ( le directeur general a été licencie en début d'année pour mauvaise gestion ) cependant beaucoup de dégats ont été fait. Depuis 18 mois je travaille dans un autre service sous la coupe d'une petite chef de service qui a également la même fonction que moi chef de groupe ( 2 postes pour un même individu) cette dernière est manipulatrice et a beaucoup de crédit auprès du directeur du développement qui est de la même espèce, ces 2 personnes parlent très mal aux salariés, je m'oppose très souvent à eux, alors je suis mise à l'écart, plus conviée aux réunions de services, accès encadrement que je n'ai pas pour effectuer les paiements des dossiers, j'ai perdu mon jeune frère d'une longue maladie il y a 4 mois et l'ai assisté jours et nuits les derniers moments, en revenant à mon travail après le décès de mon frére le directeur du développement a trouvé trés drôle de dire devant moi à son adjoint " tiens on devrait créer de nouveaux produits prévoyance, par exemple le gars qui est en fin de vie, qui n'en a plus que pour 15 jrs à vivre on pourrait lui proposer un contrat, quand tu vois Claudine qui s'occupe de sa famille" moi ça ne m'a pas fait rire.... et vous.On m'enpêche de contacter certaines personnes me permettant d'avancer dans mon travail ( nous venons de migrer sur un nouveau système) et des personnes extérieurs sont à notre disposition pour nous aider dans les problèmes de migration, seulement interdiction pour moi de les contacter. ma petite chef de service m'envoie effectuer les visites dont elle a la charge, répondre aux adhérents mécontents réclamant un chef de service ou un directeur, pendant ce temps j'ai moins de temps pour la gestion de mon groupe, et s'il y a du retard on m'accuse de ne pas savoir piloter mon équipe, le directeur prétend lors de réunion que je suis une fouteuse de merde, si je l'étais vraiment j'aurais commencée il y a 14 ans, avec lui il faut ramper, ou écarter les cuisses sinon c'est la mise à l'écart, c'est mon cas. Les syndicats sont intervenus le 14:09:2004 en mettant en avant son comportement, sa façon de parler à ses collaborateurs, sa mauvaise gestion, et en réclamant un audit sur les 5 dernières années, ce directeur étant la soi-disant vitrine de notre groupe indemnisation conséquente de prestations prévoyance pour certains groupes contre petite cotisations, c'est bon pour l'entreprise concernée mais il plombe notre groupe. Chaque coup que l'on me porte au quotidien me rend plus forte, je ne céderais pas devant cette race de personne, d'autres que moi sont également concernés, je souhaite vivement retrouver un poste ailleurs mais je ne veut pas abdiquer, je ne veut pas me laver les mains du problème en me disant tant pis pour ceux qui reste, non je veut que cette race de personne soit puni et n'occupe pas la place qu'elles ne mérite et qui leur donne tout pouvoir, c'est du moins ce qu'elles pensent. Contactez-moi pour me dire comment remédier à cet état de fait, comment les abattre, je ne suis pas une trouillarde, il n'y a que 2 choses qui me feront plier, la mort ou la maladie, mais jamais un chef de bureau qui se prend pour ZORRO. A bientôt Claudine

- De GUERIN le 30/9/2004. Pays: France   Région: seine et marne

Je vous assure que tout ce que vous aller lire est vrai et pour ces raisons je ne veux pas vous donner mon prénom. Au début tout allait bien au travail, je travaillais en moyenne plus de 12 heures par jours plus 80 km de route. On m'en demandait de plus en plus. Un jour une chose une chose, le lendemain son contraire ensuite l'impossible. Au bout des couloirs, toujours quelqu'un pour faire une remarque et ce tous les jours. Les remarques me faisait paniquer. Un jour j'ai le coeur qui est monté à plus de 150 pendant 6 heures avec hospitalisation. J'ai cumulé plus de 2 mois d'arret maladie en un an. Je faisait des choses très compliquées aujourd'hui je vis quasiement couché toute la journée. Le diagnostic des médecins est une dissociation mentale (j'ai l'impression que l'avant du cerveau ne fonctionne plus) A moins de 30 ans, je ne sais plus quoi faire.

- De Pseudo le 28/9/2004. Pays: France   Région: Ile de France

Bonjour à tous! J'ai travaillé pendant 2 ans comme Secrétaire en contrat de qualification avec un Responsable d'agence comme supérieur direct et une autre secrétaire possédant 13 ans d'ancienneté. J'ai été harcelée par ces 2 personnes de manière intermittente. Ma souffrance a été à son apogée les six derniers mois de mon contrat puisque ma collègue a brusquement cessé de me parler et même de me saluer. Toutes les tâches les plus intéressantes dont je me chargeais jusqu'à lors m'ont été confisquées: je ne faisais plus que répondre au téléphone (ma collègue espionnant tout de même mes propos), faire des photocopies(les siennes en particulier)et effectuer le classement et l'archivage.Il m'était reproché des faits ou des actes qui n'étaient pas les miens, le peu de travail que l'on me confiait n'était jamais suffisamment bien exécuté... Sachant qu'en étant en contrat de qualification, j'étais censée apprendre mon métier et que pendant cette période très agréable je préparais les examens qui approchaient, je commençais à me poser des questions quant à mon avenir et quant à mes choix d'orientation professionnelle. Un beau jour,j'ai demandé des explications à ma collègue dans l'espoir d'arranger la situation: elle a tout nié en bloc (même le fait de ne plus me saluer)et a rejeté la faute sur moi en m'insultant et en m'injuriant. La haine qu'elle a exprimée à mon égard a confirmé ce que je pensai depuis le début: elle avait une peur bleue de me voir lui prendre sa place (2 ans plus tôt la secrétaire qui me précédait est partie dans de très mauvaises conditions et ma collègue se demande encore pourquoi cette jeune femme semblait lui en vouloir!!!) A ce stade de mon histoire il ne me restait plus que 2 mois à tenir avant la fin du contrat. J'ai soldé mes congés et suis revenue pour achever mon contrat alors que ma collègue était en congés à son tour. Vous devez savoir par ailleurs que mon Responsable était, et est toujours d'ailleurs, quelqu'un de parfaitement incompétent, parachuté à sa place par le piston de son père auprès du PDG.Ce personnage est,depuis son arrivée dans la société il y a 3ans, responsable du départ de 7 personnes. Sachant que l'agence en question compte à peu près un effectif de 10 personnes, cela en dit long sur son comportement. Il me harcelait chroniquement en me reprochant soit de coûter trop cher à l'entreprise (un salaire de 4000 F pour moi et pas de charges patronnales pour eux!), soit de mal faire mon travail. Il aimait aussi me démotiver en m'assurant que malgré mes diplômes (une maîtrise de Sociologie et un BTS d'assistante de direction) je ne toucherai jamais plus que le SMIC...Il me surchageai de travail évidemment pendant mes périodes de révision pour mes examens, me reprochai d'avoir dû m'absenter pour passer mes examens!!!! Bref en attendant de trouver un autre emploi et plutôt que de connaître une période de chômage, j'étais prête a rester dans cette société. Avant mon départ en congés début juillet, il m'a assuré qu'il me garderait. A mon retour 3 semaines plus tard,le lundi à 8h,une décision contraire de la direction (soi-disant) l'empêchait de me garde. Depuis, des recruteurs ont appelé mon ancien responsable pour se renseigner sur moi: par 2 fois il m'a desservie. QUE FAIRE CONTRE CES PERVERS? DEVONS-NOUS COURBER L'ECHINE ETERNELLEMENT?

- De Géraldine le 28/9/2004. Pays: France   Région: Languedoc Roussillon
  http://geraldine.ric@wanadoo.fr

ce site devrait arriver en masse dans les boites mails de certain(e)s de nos supérieurs..............employé dans un hopital public j ai donné je donne encore ............mais je vais faire cesser ces sévices en dénonçant pour moi et pour les autres ces chéfaillons harceleurs jamais contents ou plutot si uniquement quand ils savent démolir des collègue(s) .a savoir........l'hopital est le N°1 des institutions ou se déroulent les agissements de harcelement......et que l'on s'y trompe pas......les cheftaines sont tres fortes pour harceler les males subalternes tres fortes et tout en finesse et sadisme parfois meme du grand art ...........a demonter démanteler avec beaucoup d'adresse ...........meme si ici dernierement c'est un assistant social chef qui a été lourdement condamné a lille (affaire en appel) oui je confirme un a s s i s t a n t s o c i a l chef de service.........rien de moi

- De anonyme le 25/9/2004. Pays: France   Région: nord

Je suis harcelée moralement depuis Février 2003, pour vous expliqué ma situation je travaille dans un service public ou des bénévoles (12 environ) participe au travail que je fait. Pendant 5 ans cela fonctionnait sous forme d'association il y avait donc un président, une secretaire....cependant 3 personnes du dernier bureau se prennent pour mon chef, j'en ai parlé à mon employeur qui au début prenait cela à la lègère, elle me donnait des ordres, me laissait aucun pouvoir de décisions sur des tâches qui rélève du professionalisme, elle ont profité d'un départ en formation pour critiqué mon travail et dire que si j'avais ma place "j'avais fait ce qu'il fallait avec mon employeur". J'ai tenté à plusieurs reprises d'en parler aux autres bénévoles et à mon employeur mais il pensait que j'exagérais, en effet devant autrui elle se comportait de manière très agréable. Il y a trois mois mon employeur à commencé à se rendre compte de l'ampleur de ce que je lui racontait car elle on envoyé un courrier demandant que je sois à la disposition de l'association, là il est intervenu et à remis les choses au clair. Mais ils (il y a un homme) sont tellement vexés qu'ils m'ont traité en réunion publique d'une personne pas bien dans ma tête...dernièrement ils ont envoyé un courrier à mon employeur avec des reproches sur mon travail (ils me l'ont envoyé en copie)celui ci me dit de faire comme ci cela ne m'ateignait pas et qu'ils en aurait eu marre. Ce n'est pas le cas, car ce matin j'ai appelé l'un d'entre eux pour les informer d'une réunion et je me suis fait plus qu'insulté par téléphone. Aujourd'hui je veux porter plainte mais j'aimerais avoir votre avis car c'est un harcèlement par des personnes bénévoles et non salariées.

- De céline le 8/9/2004. Pays: France   Région: Bretagne

Bonjour à tous et bravo pour ce site.Trop de harcèlement moral au travail.je travaille moi même dans le commerce et depuis juin 2004 nous avons eu un changement de direction.Plus aucun droit de discuter entre collègues, on nous parle très mal, plus aucune autonomie, réstriction des résponsabilités enfin bref un enfer sur terre.Que faire personne n'ose quoi que ce soit.

- De SANDRINE le 3/9/2004. Pays: France   Région: Yvelines

Félicitation pour votre site trés réussi, c'est un plaisir de surfer!

- De Chriss le 28/8/2004. Pays: France   Région: corse
  http://www.locationcorse.net

Un petit coucou pour essayer de vous redonner le moral: moi aussi je suis passé par là et il m'arrive parfois de revivre des situations de harcelement mais je m'en remet doucement. La seule façon que j'ai trouvé de m'en sortir à été de piquer une telle crise de rage que m'on harceleur s'est enfui et je ne l'ai plus jamais revue. Prenez le dessus aves les harceleurs ne vous laissé pas intimider. Bon courage!

- De CANDEL le 12/8/2004. Pays: France   Région: Alpes- maritimes

Je voulais seulement apportter mon aide a toutes les personnes qui ont bessoin , j ai cunnu le meme cas que certaines personnes. Et j ai souffert car mon marie c est suicidé a causse de ça,il faut garder le moral c est facile a dire je sais mais des gens sont la pour discuter ou aider, ce raccrocher a nos enfants s y vous en avez, et montré au pourri qui pousse les gens a bout, que nous pouvons etre plus fort que eux .. bon courrage levée la tete et montré leurs que vous avez du caractére...

- De marie le 7/8/2004. Pays: France   Région: tours

bonjour à tous j'ai été licencier le 3 octobre 2003 aprés douzes années de présence assidue motif faute grave j'ai subi un harcèlement moral et physique d'octobre 1998 à 2004 ,je me demande comment j'ai pu tenir autant, cela c'est accentué en 2001 lorsque la directrice du magasin est tombé malade . j'ai carrément été mis de côté par le personnel et la direction volontairement j'ai fait intervenir à ma demande l'inspection du travail par courrier en juin 2002 j'ai également en février 2002 dénoncé le harcèlement que pratiquait mon patron envers les employées qui lui tenais tête pour défendre leur droit et par la même occasion j'ai parlé de ma condition à cette même inspectrice ,car en plus j'ai été élu assistante délégué par le personnel, j'ai écris aussi beaucoup de courrier à l'inspection du travail en 2003l'inpection m'a reçu deux fois dans leur bureau et reçu plusieurs courriers pour dénoncer ce que je subissais dans l'entreprise heures supp... non payées depuis 1997 à 2003 dégradation des condition discrimination volontaire de la part du personnel interdiction de parler aux personnel par le biais du directeur qui avait des ordres du patron pour que je craque pratiquement tous les matins le directeur et le patron avaient toujours un reproche à me faire ou m'insultait en disant qu'avec mon anciennetée je n'étais bonne à rien toujours devant le personnels pour me rabaisser et me faire perdre confiance bref a ce jour mon procés est reporté et moralement je ne suis toujours pas sortis de cette affaire j'y pense toujours et je ressens un certaine injustice car avec le recul et en annalysant les situation je suis certaine à ce jour d'avoir bien vécu ce harcèlement .. je suis encore suivi par un spécialiste car j'ai peur de revivre cela .car on en sort pas indême ,je souhaite cela à personne car souvent j'ai pensé au sucidesur la période 2002

- De joe le 20/7/2004. Pays: France   Région: nice

Bonjour à tous, Malgrès que je sache que vous tous avez subie plus ou moins le harcelemment moral, j'ai quand même honte de venir et de dire, que moi aussi, je l'ai vécu et le vie. Je me suis isolée chaque jour, jusqu'à ce que j'ouvre les yeux. Aujourd'hui je m'écarte de tous mes collégues et de la direction. Car je n'ai confiance en personne. Bien évidemment lorsque je vois que mes autres collégues ries haut et fort avec l'harceleur de service "le pervers comme il est écrie dans certaine revues" pour le définir, j'ai envie de vomir, j'ai honte, Tout mon être a commencé à se rapetissire, Les dernier temps je commencais à me cacher dans le métro, une voix devenait panique. Vomissement, trouble digestif, trouble du sommeil, monologue, de ce que j'aurais pu lui dire si nous avions été dehors dans un autre cadre. . Il dit que je suis une anti-sociale. Une érimite. J'ai l'impréssion que je suis devenu la harceler, harcelleuse. Plusieurs mois c'est écoulé, mais je n'arrive plus à aller vers l'équipe, vers les autres, j'ai peur des gens, alors que j'avais un amour infini. La situation s'empire avec une autre collégue dût à cette histoire, même si lui ne dis plus rien maintenant, je l'évite. J'ai honte, parceque même lorsque j'ai dénoncé ces faits et geste à la direction, j'avais encore de l'amour pour pardonner, je lui ai même proposé d'aller boire un verre. Justement pour discuter, de ces agissements, je subissais d'un côté et de l'autre je voulais l'aider, en me disant que lui aussi il avait du subir cela. Mais, c'est pas une raison de le faire aux autres. Depuis, je me dis que je dois me battre. Je suis de plus en plus agressive. Impatiente. Tout mon comportement se transforme. Malgrès, que je le prenne sur moi, en essayant de trouver un aire joyeux lorsque je vais au travail, je tourner les choses en dérision mais je n'arrive pas à me fermer les yeux longtemps. Je fais des efforts. En me disant que c'est moi qui avait une sensibilité forte, parcque je m'étais attaché, il m'apprenait tout. Bien que les autres est cet aire dénigrant d'avoir une sensibilité à fleur de peau. Sachez qu'être très sensible, c'est être très proche de son âme. Contrairement au harcéleur qui est complètement refoulé. Tout doit s'arrête, le cercle vicieux avant que je sois contaminé. Je commence à avoir des excés de violence. Cela m'inquiéte. Je vais chez l'avocat vendredi.

- De MERTER le 7/7/2004. Pays: France  

Voilà, je ne pensais pas un jour en arriver là mais oui je souffre moi aussi de harcèlement moral, enfin je commence à croire qu'il s'agit de cela. Je ne sais plus quoi faire, j'ai peur qu'en portant plainte j'ai encore plus d'ennuis. Pourtant moi contrairement aux autres, je subis seulement le harcelement d'une personne, ma chef directe. je n'ai jamais connu quelqu'un d'aussi méchant. Elle fait tout dans mon dos, essaye de me "casser" comme elle peut, elle m'insulte ouvertement, essaye de me mettre des batons dans les roues. Elle va jusqu'à oublier de verser mon salaire alors qu'elle sait que j'ai des difficultés financières. Je suis dégoutée, je l'ai en face de moi toute la journée et j'en ai marre. Mais je n'ai pas l'intention de lui montrer que cela me touche. Heureusement mes collègues et boss savent comment elle est et je peux compter sur leur soutien. Mais j'avoue que j'ai du mal à me lever le matin, j'ai la nausée rien qu'à savoir que je vais l'avoir en face de moi toute la journée et qu'elle va m'en faire voir!Mais je vais tenir bon ! elle veut absolument me foutre dedans mais j'ai confiance en moi et je sais que je fais bien mon travail, qu'elle ne peut pas me détruire comme elle veut ! Heureusement ma famille et mes amis me soutiennent et c'est cela qui me fait tenir ! donc accrochez vous, personne n'a le droit de vous détruire psychologiquement, vous etes une personne à part entière et vous méritez le respect....a suivre...

- De Stephy le 29/6/2004. Pays: Belgique   Région: Bruxelles

Bonjour à tous. voilà une deuxième personnes transporter par les pompiers. Une autre de ses collègues en arrêts pour dépression, un autre collègues se retrouve aussi avec de faux rapports de comportement dans son dossier. Tout ce joli petit monde que nous avons dénoncé ont été dernièrement promus. Nous alertons cette fois les pouvoir public, car si par un hasard, nous étions victimes d’un accident ou d’un incident quelconque, il ne serait en aucun cas décidé par nous. L’hécatombe continue, chantage et intimidation pour le personnel féminin et pour les stagiaires. Ses petits personnages n’arrêteront jamais leurs agissements, de jour en jour, ils leurs faux de nouvelles victimes, En espérant qu’aucune victimes ne commette l’irréparable, courage à tous.

- De david le 27/6/2004. Pays: France   Région: Paris

Pendant 9 mois, j'ai subi un harcèlement moral horrible dans une toute petite entreprise : insultes, injures, humiliations quotidiennes, et répétées, toujours en public. Aucun soutien du côté des autres salariés, RIEN. Je n'ai pas de mots pour expliquer tout ce que l'on m'a fait subir, dans le seul but que je démissionne. Ils ont fini par me licencier (Nov 2003), sans aucune indemnités. J'ai perdu 20 Kg, je ne sais plus du tout qui je suis, plongée dans une dépression grave, inapte au travail .... je vis seule avec mon fils, et je suis mal, très mal. Mes ex employeurs (père et fils) font partie de ces gens de la bonne société, des notables.....Avant d'intégrer leur entreprise, je les ai rencontrés régulièrement pendant 1 an, ils étaient d'une gentillesse exceptionnelle, très humains, compréhensifs (je cherchais un nouveau job car la société dans laquelle je travaillais depuis 12 ans et où j'étais assistante de direction et manager de service fermait... je voulais absolument éviter un licenciement, j'ai voulu anticiper !!!), bref ils m'ont convaincus, je me sentais en confiance. Après 1 mois dans la boite, l'enfer a démarré : me lever le matin en ayant peur d'aller au boulot, m'arrêter en cours de route pour vomir (désolée !) ..... J'étais la seule après qui ils s'en prenaient, je ne sais toujours pas pourquoi d'ailleurs. Je travaille depuis 23 ans, sans aucun souci jusque là, mais ils m'ont démolie, cassée ... J'ai du prendre un avocat, et je suis passer en conciliation qui n'a évidemment pas aboutie, je dois attendre Avril 2005 pour le jugement final, j'espère simplement que l'on reconnaisse, que l'on me dise que je suis bien victime, et que ces personnes comprennent que l'on n'a pas le droit de détruire un être humain impunément. Voilà, ça m'a fait du bien de parler, de raconter.

- De POISSON le 24/6/2004. Pays: France   Région: Ile de France

bonjour à tous, je suis moi-même victime du phémonéne a la mode pour les employeurs ceci s'appelle le harcélement morale, a l'heure actuel j'ai déposé plainte contre mon employeur avec les articles suivants 314-1 abus de confiance et 222-33-2 harcélement morale du code pénal, j'attend la réponse à ma plainte a l'heure actuel mon employeur me crée des problémes financier car, il faut savoir je suis président d'une association bénévole pour défendre les salaries du transport devant les autorutés concernés art R 516-5 du code du travail, mon employeur à le vice mais ceci est tellement grossier vulgaire disont aucun mot pour qualifié ses actes malveillant a mon égard, il n'arrive parfois de pensé a faire marche arriére et réglez ce probléme a coup de poing ou de fusil, mais cela n'est pas fait pour faire avancé le combat, le petit mot que je vous écrits me fait du bien en sachant que d'autres personnes vont en prendrent connaissances et ceci me soulage je suis partant pour le combat devant les autorités compétentes pour abolir ce fléau du harcélement qui frappe les salariés bonne journée à tous et bon courage pour l'avenir

- De M FAGGIN Gérard le 24/6/2004. Pays: France   Région: bretagne

bonjour à tous, je suis moi-même victime du phémonéne a la mode pour les employeurs ceci s'appelle le harcélement morale, a l'heure actuel j'ai déposé plainte contre mon employeur avec les articles suivants 314-1 abus de confiance et 222-33-2 harcélement morale du code pénal, j'attend la réponse à ma plainte a l'heure actuel mon employeur me crée des problémes financier car, il faut savoir je suis président d'une association bénévole pour défendre les salaries du transport devant les autorutés concernés art R 516-5 du code du travail, mon employeur à le vice mais ceci est tellement grossier vulgaire disont aucun mot pour qualifié ses actes malveillant a mon égard, il n'arrive parfois de pensé a faire marche arriére et réglez ce probléme a coup de poing ou de fusil, mais cela n'est pas fait pour faire avancé le combat, le petit mot que je vous écrits me fait du bien en sachant que d'autres personnes vont en prendrent connaissances et ceci me soulage je suis partant pour le combaat devant les autorités compétentes pour obolir ce fléau du harcélement qui frappe les salariés bonne journée à tous et bon courage pour l'avenir

- De M FAGGIN Gérard le 24/6/2004. Pays: France   Région: bretagne

depuis 3 semaines j ai tres dur d aller travailler car j ai une collegue lors d une reunion m a insulter de fait qui ne sont pas vrai si elle avait su ellle m aurait cracher dessur je suis aller en parler a notre chef elle nous a vu toute les deux et rebelotte elle recommence et encore plus grossiere le plus dur c est qu elle ne veut pas dire pourquoi ma chef me dit de laisser tasser l histoire je ne peux pas elle m a humillier sans raison si une seule je suis trop parfaite mais je suis puericultrice et jadore mon metier je me donne a 100/100 et j ai une famille formidable je sais que c est de la jalousie je suis meme arriver a avoir envie de mourir! je n en peu plus mes autres collegues me soutiennent mais elle m a blesse je n arrete pas de pleurer

- De corinne le 22/6/2004. Pays: Belgique   Région: leuze

bon courage a tous je ne suis pas dans votre cas mais je compatit de tout coeur ne lachés jamais et battez vous jusqu'au bout

- De dabriou le 18/6/2004. Pays: France   Région: paris

bonjour à tous, J'interviens juste sur ce livre d'or pour rediriger les gens qui interviennent ici qui ont besoin de conseils et soutien, un forum est ouvert pour cela et nous avons besoin aussi de vous, l'union a toujours fait la force. Alors un petit clic, on vous attend?! au grand plaisir de vous lire

- De margaret le 7/6/2004. Pays: France  

comment faire pour se défendre, quand on est seul dans une petite société.

- De REZVANI le 7/6/2004. Pays: France   Région: paris

Bonjour à tous. Et voilà, encore une personne transporter à l’hôpital du à un acharnement moral répété de ses petits chefs dernièrement promus, ceux que nous avons déjà dénoncés depuis plusieurs années. Une autre de ses collègues en arrêts pour dépression, celle-ci se retrouve aussi avec de faux rapports de comportement dans son dossier. Pour nous < victimes > qui avons dénoncé tout ce joli petit monde à << une DRH fantôme >>. Nous alertons les pouvoir public, car si par un hasard, nous étions victimes d’un accident ou d’un incident quelconque, il ne serait en aucun cas décidé par nous. Nous ne sommes plus susceptibles d’attenter à nos jours, mais fatigués par ses petits cafards. L’hécatombe continue, du chantage et de l’intimidation pour le personnel féminin ainsi que pour les stagiaires. Comme nous l’avons dit à plusieurs reprises ses petits personnages n’arrêteront jamais leurs agissements, de jour en jour, ils leurs faux de nouvelles victimes, En espérant qu’aucune de ceux-ci ne commette l’irréparable, courage à tous.

- De david le 4/6/2004. Pays: France  

Je découvre aujourd'hui ce site et j'espère qu'il va me fournir les ficelles pour me sortir de là et la force moral. Voila 10 ans que je travaille avec une personne caractérielle et versatile. Un jour c'est le Père de Famille et le lendemain c'est une personne froide, exécrable, méprisante, laissant des mots de dégoûts concernant mon travail sur le bureau, même pas la franchise de dire les choses en face. Mais quand il le dit en face c'est la catastrophe, il n'y pas la possibilité de parler, pas d'échange, de toute façon il a toujours raison, même les autres responsables préfèrent se taire, de crainte d'attirer les foudre de XX. La réincarnation du DIABLE ou d'un célèbre dictateur. j'ai des montagnes de preuves, mais comment agir, je compte sur votre site pour m'aider. Courage à tous. Malheureusement je sais que je ne suis pas la seule, il faut se donner le courage d'entreprendre des démarches.

- De Carole le 2/6/2004. Pays: France   Région: Auvergne

Le harcèlement moral vous coupe du monde. Tout votre univers est bouleversé. Vous fonctionnez comme un bateau fantôme à la dérive, sans but, sans voile et sans gouvernail. Plus rien ne vous intéresse, et surtout pas le monde du travail qui vous apparaît comme une immense toile d'araignée, à l'échelle planétaire. Voilà un an que j'ai attenté à mes jours, ma vie n'a toujours pas repris un cours normal. Je ne vois qui ou ce qui pourra m'aider. J'alterne les périodes de depression et de rage. J'essaye, seul dans mon coin de me battre contre la grande pieuvre, (la fonction publique) pour faire reconnaitre mon harcèlement. Ne vous laissez plus faire !!! Tous les hommes restent des mortels, tous autant qu'ils sont. N'acceptez plus l'injustice. Courage à tous.

- De ROCK le 31/5/2004. Pays: France   Région: ILE DE FRANCE

je viens de lire quelques témoignages c'est effarant ,je viens de subir également un harcèlement moral venant en plus de gens "etrangers" dans cette société ou j'étais je ne veux pas tomber dans la xenophobie loin de là ma vie privée également a été souillée, car les propos me concernant étaient qu'il fallait que j'aille dans un asile sphychiatrique sachant que j'étais venue pour restructurer et encadrer ce petit personnel................. j'ai été obligée de déposer une main courante suite a injures et menaces par téléphone....... je compte me battre sachant que l'on a interprété une démission de ma part....................... je vous informe qu'à ce titre les assedic vous écarte pendant une période de 4 mois.................... il faut pendant ce temps trouver un avocat compétent je souhaite bon courage aux futurs..........et je dois avouer que cela perturbe depuis ma personnalité

- De marie sylvie le 25/5/2004. Pays: France   Région: paris

Bonsoir à tous, Il faut en finir avec ses petits chefs qui camouflent systématiquement leurs agissements de harcèlement moral et sexuel. La situation devient grave, les familles des victimes commencent à se révoltés << un dossier brûlant >>. Des directeurs, des chefs de service y sont impliqués, ainsi qu’un groupuscule de perturbateurs appartenant à une même organisation syndicale. << Une honte >>, une DRH, qui ferme les yeux. Je me retrouve aussi avec des faux rapports de témoignages dans mon dossier. Chantage et intimidation pour les agents stagiaires. Nous avons de nombreux dossiers. Nous acceptons l’intervention de la presse, l’injustice continue et des personnes souffrent abusivement. En espérant qu’aucune victimes ne commettent l’irréparable. Nous allons maintenant nous fâcher, cela va dégénérer. Merci à l’association.

- De david le 23/5/2004. Pays: France  

Bravo pour cette assos qui se bat contre cet Attila social qui pourri tout sur son passage. Associatif moi aussi, je constate régulièrement combien du petit chef au grand patron, en passant par les collègues que voient rien par ce que (bien sûr) çà n'arrive qu'aux autres, toutes ces micros sociétés, reflêtent bien une certaine hypocrisie qui, alliée au chacun pour soit devenue la règle, ne cesse de gangrèner la société toute entière. Bravo donc à cette initiative, qui comme mon assos luttant contre les inégalités en tous genres, n'est pas aidée comme il se devrait, voir dérange, tout simplement par ce qu'elle met l'accent sur ce qui ne va pas. Relayons-la. Pour moi (je viens eulement de la découvrir)je fais signer la pétition et me tiens désormais au courant de totes ses actions. ARAMIS

- De ARAMIS le 11/5/2004. Pays: France   Région: Haute-Normandie

Ca me rassure pas de voir tous ces messages, il y en a trop ! Je suis evidemment dans le cas du harcellement moral, enfin je pense, mais je n'ose pas en parler, mon chef me fais peur, mais j'en ai trop marre, je vais claquer ma demission a la fin du mois.

- De Amandine le 9/5/2004. Pays: France  

Bravo! tout simplement continuez! C'est vrai le harcelement existe détruit, c'est une honte. Combien de responsables peuvent rendre malades des femmes au boulot en les surchargeant de travail et en les dénigrant. Bien sûr en France souvent les hommes sont chefs et les femmes travaillent. Sans compter leur hypocrisie et leur coup bas, leurs neurones fonctionnent souvent avec leurs hormones.....et s'ils étaient seulement capables de passer les diplômes des gens qu'ils harcèlent ce serait déjà être au même niveau que celles qu'ils considérent comme leurs inférieures. Réfléchissez donc messieurs les chefs et directeurs....

- De brigitte Ubertin le 6/5/2004. Pays: France   Région: loiret

Bravo pour ce site - aux USA au moins dans les grandes societes ou l'administration il y a beaucoup + de protection, et surtout il y a bcp + de promotion/licenciement AU MERITE. Mais en tout cas le recours c'est D"EN PARLER - Bon courage

- De Balar Gazor le 6/5/2004. Pays: États-Unis   Région: NY

je remarque comme 2 autres personnes avec qui j'aimerais rentrer en relation pour discuter de notre désarroi que ce site parle malheureusement de choses graves au travail, mais je tiens à souligner qu'il existe une violence morale aussi insidieuse au quotitien, au sein d'un couple, d'un parent ou d'un copain. moi même,j'ai subi cela. Il a toujours eu envers moi un non respect totale de ma personne,il jouait avec mes sentiments de façon quotidienne me laisant en permanence dans le doute et l'incertitude,il me culpalisait, me traitait de tous les noms,il me faisait payer toutes les sorties et c'était toujours minable à son gout (il gagnait plus du double de moi). Quand je lui demandais pourqoi il ne payait rien "un sou était un sou".Il m'emmenait dans les bois en hiver et je devais rester avec lui pendant des heures.Il venait sur mon lieu de travail et me ridiculisait devant mes collegues.Il m'appelait des heures entieres,pleurait puis s'excusait et recommencait.Quand je cherchais à comprendre le pourquoi de ce comportement?Il me disait que de toute façon je ne comprends pas et que c'est moi qui interprete tout de travers.J'ai fait une tentative de suicide et je l'ai appellé au secours, il m'a raccroché au nez.J' ai averti sa haute hierarchie,ce monsieur est commissaire de police et aujourd'hui parce que je n'ai pas de preuves, je suis la folle et il me prenne même pour une perverse. Comme il me l'on bien fait remarqué pourquoi j'ai accepté tout ça?Aujourd'hui je suis en arrêt maladie.Je suis écoeurée par cette société qui ne veut surtout pas reconnaitre la violence morale et la perversité car ce serait reconnaitre une faille dans ce systeme capitaliste ou ce sont les plus forts et les plus malins qui regnent( ces êtres dépourvus de scrupules)et ou l'honnêteté et les sentiments et nos faiblesses d'humain n'ont plus de place.

- De cicuto le 6/5/2004. Pays: France   Région: seine saint denis

j ai été chez les compag du..pendant 5 mois et je suis bien content d'etre sorti de se truc à l'age de 21 ans.Le conditionnement n'était plus possible à mon age. En matiere d' harcèlement moral c'est vraiment les meilleurs ceux-là.Aprés avoir pété 1 bon plomb ( boite electric a changer).Je suis partie de chez mon patron pour raison de sante.Si vous vous voulez vraiment savoir ce que c'est vraiment l harcélement moral faites- y 1 petit tour!!!!!! !!! !

- De keff christophe le 5/5/2004. Pays: Irak   Région: lorraine
  aussi

je vous avais laisser un message ,j'ai écrit à monsieur SCOARNECmais je n'ai jamais eu de réponse . Je me trouve bien seule alors écrivez moi ,je lis régulièrement les messages .Je suis trés mal dans ma peau et plus rien ne m'interresse .ILy a bien des aides mais ça ne doit pas être pour moi car personne ne m'écoute ? NICOLE

- De CAGNEAUX le 27/4/2004. Pays: France   Région: ardennes

J'ai lu avec attention votre site car j'ai eu des difficultés l'année derniere ou le chef frolait dangeureusement le harcellement. j'ai préféré taper des poings sur la table pour m'en sortir et depuis on m'a changer d'atelier ou la je n'ai recu aucune plainte!!! il faut osez dire ce qui se passe et surtout ne pas avoir peur de ces chefs qui se croivent tout permis!

- De Paul le 24/4/2004. Pays: France   Région: Bretagne

le 23 avril 2004 à 12h00 MADAME MONSIEUR Continuer a dénoncer les petis chefs ou personnes qui bousillent la vie de certaines personnes; vous rendez un grand service a tous les enoployés souvents sans défense.Si je vous écreis c'est justement parce que je fais partie du lot.Et c'est beaucoup plus grave.

- De mchangama le 23/4/2004. Pays: France   Région: tourcoing

merci d'exister. Je me sens moins seule dans mon combat quotidien.

- De margot le 20/4/2004. Pays: France   Région: pays basque

Bonsoir à tous, nous croyons, qu’Il faut en finir avec ces situations dans laquelle sont impliqués des directeurs, des chefs de service, et des petits chefs qui camouflent systématiquement leurs agissements de harcèlement moral et sexuel. Il est illusoire de vouloir se battre contre des directeurs, un groupuscule d’une même organisation syndicale, et d’une DRH complice. Même en ayant raison le combat est perdu d’avance pour les victimes, car ses touts petits personnages sans aucuns scrupule sont impliqués de très prêt dans un system corrompu, que nous pourrons qualifier de criminel.. Nous sommes persuadées quant médiatisant toutes nos affaires nous pourrons obtenir gain de cause, d’autant plus que nous avons des déclarations et des témoignages extrêmement cohérents. Nous acceptons l’intervention de la presse dans nos dossiers, trop de personnes souffrent, nous allons nous fâcher. Merci à l’association.

- De David le 11/4/2004. Pays: France   Région: Paris

Je trouve que c'est important qu'il y ait des sites comme celui là afin de pouvoir s'exprimer. Avec le harcèlement, on rumine, ça devient une obsession, on a besoin de s'exprimer sinon ça nous empêche de recommencer à vivre, on pense tout le temps à ce qui s'est passé.

- De sylvie le 8/4/2004. Pays: France   Région: Ile de france

Oui, Je suis assez d'accord avec Nath des Vosges. Il y a personne qui comprend les difficultés des employeurs qui passenet 15/20 heures à travailler par jour et puis passenet des nuits blanches à cause de ses employé(e)s et qui vous font vieiiler avant l'âge. Ils ne comprennet pas, n'écoutent pas, agressifs.... Alors quelle solution? Peut-être le licenciment? Mais, est-ce une solution? Dans ce cas les indémnités de licenciment? D'où faut-ils les trouver? Y a t-il un conseil qui pourrait guider les employés dans ce cas?

- De keps le 3/4/2004. Pays: France   Région: Paris

c'est avec beaucoup d'attention que j'ai lu vos témoignages, moi contrairement à vous, je suis de l'autre côté de la barrière, je suis un employeur et je suis harcelée, bizzarre non ? et oui croyez moi ça existe, les employés bourreaux, ceux qui vous empêchent de dormir, qui vous font vieillir avant l'âge. Les hommes qui ne supportent pas les femmes dirigeantes... Que puis-je faire, il n'y a ps d'association pour les employeurs, je reste ds mon mutisme et j'attends quoi ? j'en sais rien mais j'attends car je ne sais pas quoi faire. Alors comme vous, je m'accroche, courage...

- De nath le 2/4/2004. Pays: France   Région: vosges

merci à Marie-Christine qui oeuvre dans l'ombre pour HMS,et Loïc qui se partage en six pour nous aider, nous victimes,sans oublier toute l'équipe, si vous êtes harcelés, agissez de suite, car la loi qui était pour la victime est maintenant plus pour le bourreau; même avec des preuves tangibles des faits, les juges sont aveugles, sourds, il arrive même parfois qu'il y ait des courants d'air dans les palais de justices, et votre dossier s'est envolé avec!!!bon courage à tous

- De George Sand le 30/3/2004. Pays: France   Région: Berry

Bonsoir, encore une fois méfiance aux personnes qui sont dans la souffrance morale. ATTENTION, plusieurs victimes de harcèlement moral ont la visite de deux personnes ( un couple ) ceux-ci agissent pour mettre la confusion et le bien-être dans vos esprits pour mieux vous imposer leurs opinions, avec promesse de réussite. Une véritable manipulation mentale. <<< Attention, ( ne leurs communiquer aucune information sur vos souffrances. << Ne vous laisser pas piéger >>. ATTENTION DANGER, . Le chef de la nouvelle direction ferme les yeux.), Dernièrement, j’avais humainement porté secours à une de mes agents, Je me retrouve comme plusieurs autres victimes avec de faux rapports de comportement dans mon dossier. Voilà maintenant ont me fait du chantage et de l’intimidation pour que je ne m’occupe plus de personnes. Alors qu’encore, la semaine dernière, une personne victime de discrimination et d’acharnement moral allais commettre l’irréparable, << avec un chauffeur nous l’avons aidé >>. Même si ont nous menacent de sanctions nous continuerons à aider les personnes qui souffrent. Merci à l’association, et courage à tous

- De David le 28/3/2004. Pays: France   Région: Paris

Bonjour. Ce jeudi 25 mars a 7h du matin, après une dépression de plus d’un ans, ma tante agée de 42 ans de watrelos c’est fait bruler dans sa voiture devant la vitrine du magasin de son patron a lille qui la harcelais depuis des mois. Voici sa seule reponse. Pouvez vous m’aider a trouver des assiossiations ou services qui pourait nous aider a combatre ce fléau. D’avance un grand merci. Franck moulart

- De franck moulart le 28/3/2004. Pays: Belgique  
  http://www.famillyman.be.tf

bonjour a tous ceux qui comme moi subisse des harcellements tous les jours au boulot, si pour une raison ou une autre je ne me métrise plus et je frappe la personne qui me harcelle qu'elle sont mes sanction merci de me répondre.

- De maurice gerard le 26/3/2004. Pays: France   Région: alsace

Je suis harcelée depuis longtemps,j'ai perdu mon travail après un accident du travail J'étais agent d'entretien et je suis toujours sur mon lieu de travail car mon mari est gardien de cet endroit Aujourd'hui ça continu, j'ai tellement mal que je ne pense qu' à mourir A 54ans je ne retrouverai plus de travail et j'ai personne pour m'écouter alors je peux vous témoigner aujourd'hui que jamais je ne me remettrai de ce licenciement, je n'avais rien fait de mal et cela faisait 28ans que je travaillais dans cette endroit aidez-moi ! je n'en peux plus nicole

- De CAGNEAUX le 19/3/2004. Pays: France   Région: ardennes

Salut, Je passe juste pour dire que c'est un beau site ! L'ensemble est agréable à voir, tout ça est bien sympa. Je le note donc dans mes favoris. Bonne continuation de la part de : http://www.lesbonsplansdu.net

- De Les Bonsplans le 18/3/2004. Pays: France   Région: Paris (75)
  http://www.lesbonsplansdu.net

bonjour, mon entraineur de natation fai pression sur moi chaque jour, je ne peux pas changé de club car je suis en internat et que c'est le seul moyen de pratiquer mon sport ! sa fait 12ans que je pratique ce sport, c'est toute ma vie, je me bat chaque jour pour pogresser, j'ai même quitter mes amis pour c sport ! la moindre manifestation de sentiment humain de ma par est un affrond pr tout le monde selon lui. par exemple un jour, durant une compet j'ai fais un mauvais résultat a mon épreuve, du coup j'ai montrer ma colère, mon desespoir, mon insatisfaction en tapant dans l'eau a la fin de la course. mon entraineur ma hurler dessus en disant que c'était antisportif quil ne fallai pas que je m'étonne car je ne fou rien a l'entrainement... ummilié devant d'autre nageur !! moi qui aime ce sport plus que tt !!! a chaque foi il trouve autre chose, je ne sais plus quoi faire, mes parent lui on parler mai sa n'a fai qu'enpirer la situation, j'ai tt essayer pr kil soit satisfait, j'ai changer mon attitude pr lui mai rien y fait pour lui je suis "une fouteuse de merde". je suis obliger de le suporté encore 4 mois mais je ne veux pas kil s'en sorte indem !!! aider moi car je ne sais pas si je pe faire quelque chose ! merci

- De gaelle le 9/3/2004. Pays: France   Région: lorraine

bonjour je suis harcelée depuis + d'un an par ma soit disant supérieur hierarchique je passe plusieurs semaine sans rien faire je m'occupe de la facturation dans l'entreprise (btp)comme nous sommes en hiver il n'y a pas beaucoup de factures j'en ai référé à mon directeur qui lui a proposé que j'aide qlq personne dans un autre service suite à ça ma chef est rentrée de vacance elle m'a interdit de continuer et je reste là des jours sans travail quand enfin il y a une facture elle super vise le tout et trouve toujours qlq chose à changer une virgule une majuscule ect elle me rabesse de plus en plus je ne suis capable de rien elle me reproche mes diplomes et soit disant elle a entendu des drôles de choses sur ma vie privé je la deteste cela devient physique j'ai de la tension et je ne s'ai plus quoi faire

- De nadine le 7/3/2004. Pays: France   Région: metz

bonjour je suis harcelée depuis + d'un an par ma soit disant supérieur hierarchique je passe plusieurs semaine sans rien faire je m'occupe de la facturation dans l'entreprise (btp)comme nous sommes en hiver il n'y a pas beaucoup de factures j'en ai référé à mon directeur qui lui a proposé que j'aide qlq personne dans un autre service suite à ça ma chef est rentrée de vacance elle m'a interdit de continuer et je reste là des jours sans travail quand enfin il y a une facture elle super vise le tout et trouve toujours qlq chose à changer une virgule une majuscule ect elle me rabesse de plus en plus je ne suis capable de rien elle me reproche mes diplomes et soit disant elle a entendu des drôles de choses sur ma vie privé je la deteste cela devient physique j'ai de la tension et je ne s'ai plus quoi faire

- De nadine le 7/3/2004. Pays: France   Région: metz

bonjour je suis harcelée depuis + d'un an par ma soit disant supérieur hierarchique je passe plusieurs semaine sans rien faire je m'occupe de la facturation dans l'entreprise (btp)comme nous sommes en hiver il n'y a pas beaucoup de facture j'en ai référé à mon directeur qui lui a proposé que j'aide qlq personne dans un autre service suite à ça ma chef est rentrée de vacance elle m'a interdit de continuer et je reste là des jours sans travail quand enfin il y a une facture elle super vise le tout et trouve toujours qlq chose à changer une virgule une majuscule ect elle me rabesse de plus en plus je ne suis capable de rien elle me reproche mes diplomes et soit disant elle a entendu des drôles de choses sur ma vie privé je la deteste cela devient physique j'ai de la tension et je ne s'au plus quoi faire

- De nadine le 7/3/2004. Pays: France   Région: metz

Bonjour, Après quelques mois d’accalmies, les protagonistes appartenant à cette même organisation syndicale sont de retour, s’agit-il d’une vengeance.Une de mes agents, a dénoncé leurs agissements répétés. J’avais donc aussi, transmis immédiatement a mon nouveau chef de service, les documents prouvant ces agissements. Celui-ci nous semble réagir de façon à intervertir les situations et protéger les protagonistes. De surcroît, Je suis « convoqué dans les prochains jours, pour un entretien qui » sera susceptible de faire l’objet d’une sanction disciplinaire », Mon agent qui subit actuellement un acharnement permanent, a voulu mettre fin à ses jours, celle-ci en arrêt de travail. Elle m’avait téléphoné un soir en urgence, dans un état désespéré, après une longue conversation avec celle-ci, j’avais pu la convaincre de ne pas commettre l’irréparable.Alors que j’ai humainement porté secours à une personne qui était en danger de mort.Je me retrouve avec de faux rapports de comportement antidaté dans mon dossier par les protagonistes.Nous nous heurtons une fois de plus, à un danger grave et imminent, alors que nous avons déjà dénoncé des faits vérifiables. Les protagonistes sont tous de la même organisation syndicale,’’ voir d’une secte ‘’ ceux-ci incitent, certaines et certains agents d’origines étrangères et stagiaires à signer des pétitions en leurs faveurs. Ces personnes qui appartiennent à ce même syndicat ( qui ne siège plus en commission ) sont intervenues dans des conditions similaires pour des collègues dans d’autre direction.Toute cette injustice dure depuis plusieurs années. Merci pour les innombrables interventions de Loic de l’association H-M-S.

- De David le 6/3/2004. Pays: France   Région: Paris

aprés avoir été soutenu par des personnes de se site je reviens de temps en temps voir et je constate avec un grand regret que se phénoméne ne va pas en s arrangeant je voudrai souhaiter un bon courage à vous tous et surtout confier vous parlez en c est super important de pouvoir en parler je tenais à remercier encore les personnes qui m ont soutenu merci si vous avez besoin d une épaule je peux toujours vous écouter ca fait toujours du bien

- De alexa le 5/3/2004. Pays: France   Région: normandie

Je ne sais pas si c'est du harcèlement, mais je ne trouve pas d'autre mot.J'ai 2 enfants,je ne suis plus très jeune, je dois garder mon emploi. Quand je suis arrivée dans la société, cet état de non respect existait déjà, mais voilà, je suis la secrétaire de cette personne, et quel enfer ! Que du mépris, de l'agressivité, des hurlements, son bureau où personne n'ose pénétrer que la porte soit ouverte ou fermée. Mais ... J'ai l'impression d'être seule face à ce monstre, les collègues ne réagissent pas, au contraire, certains attendent une caresse, et même s'éloignent de moi, qui fait partie des brebis gâleuses, çà me touche davantage que les agissements de mon chef; dans ma vie, je n'ai jamais assisté à une maltraitance sans intervenir, mon coeur réagit immédiatement.. En tout cas, je me sens seulement gonflée de souffrance et très seule.

- De Marguerite le 4/3/2004. Pays: France   Région: Seine et Marne

Je ne sais pas si c'est du harcèlement, mais je ne trouve pas d'autre mot.J'ai 2 enfants,je ne suis plus très jeune, je dois garder mon emploi. Quand je suis arrivée dans la société, cet état de non respect existait déjà, mais voilà, je suis la secrétaire de cette personne, et quel enfer ! Que du mépris, de l'agressivité, des hurlements, son bureau où personne n'ose pénétrer que la porte soit ouverte ou fermée. Mais ... J'ai l'impression d'être seule face à ce monstre, les collègues ne réagissent pas, au contraire, certains attendent une caresse, et même s'éloignent de moi, qui fait partie des brebis gâleuses, çà me touche davantage que les agissements de mon chef; dans ma vie, je n'ai jamais assisté à une maltraitance sans intervenir, mon coeur réagit immédiatement.. En tout cas, je me sens seulement gonflée de souffrance et très seule.

- De DIALLO le 4/3/2004. Pays: France   Région: Seine et Marne

pages: ... [3]-[4]-[5]-6-[7]-[8]-[9]

Signer le livre| Retour au site